Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Thierry Repentin et Guillaume Garot, les deux nouveaux ministres liés à l’Industrie

, ,

Publié le

A l’occasion du mini-remaniement du 21 juin, les deux hommes se sont vus attribuer respectivement le portefeuille de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage et celui de l’Agroalimentaire.

Thierry Repentin et Guillaume Garot, les deux nouveaux ministres liés à l’Industrie

Thierry Repentin est devenu ministre délégué chargé de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage auprès de  Michel Sapin. Le sénateur a déjà participé à un gouvernement sous l’ère Jospin. Il était alors secrétaire d'Etat au Logement. Un thème qu’il a aussi défendu durant la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007. Il est par ailleurs l’auteur d’un rapport parlementaire sur le logement social en France. Durant la campagne présidentielle de François Hollande, il était responsable du pôle thématique "Habitat, politique de la ville".

Il a commencé sa carrière politique comme collaborateur du député européen Jean-Pierre Cot avant de diriger le cabinet de Louis Besson à la mairie de Chambéry (1989-1995). En juin 1995, il devient adjoint au maire de Chambéry, poste qu'il conserve en 2001 et auquel il renonce en 2004 après avoir été élu sénateur. En 2011, il manque de peu la présidence de l’assemblée départementale de Savoie.

L'agroalimentaire pour Garot

De son côté, Guillaume Garot devient ministre délégué chargé de l'agroalimentaire. Le député-maire de Laval (Mayenne) est lui aussi un fidèle de Ségolène Royal. En 2007, il s’est fait remarquer en devenant le premier député de gauche élu en Mayenne dans un scrutin majoritaire. Il a rejoint l’équipe de campagne de François Hollande en novembre 2011 en tant que représentant de Ségolène Royal, candidate déchue aux primaires socialistes.

Il a débuté sa carrière politique comme directeur de cabinet de Daniel Vaillant à la mairie du 18ème arrondissement de Paris puis au ministère de l’Intérieur entre 2000 et 2002 sous l’ère Jopsin. Il a ensuite collaboré avec l’équipe de Bertrand Delanoe à la mairie de Paris, notamment en devenant conseiller de Christophe Caresche, adjoint au maire de Paris en charge de la sécurité jusqu'en 2007. Au Parti socialiste, il occupait les fonctions de secrétaire national au commerce et à l'artisanat.

Sur son blog, il précisé qu'il a été reçu à deux reprises par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll au cours du mois de juin notamment pour évoquer les conséquences du redressement judiciaire du groupe Doux. "Nous avons échangé sur la situation du site lavallois du Groupe Doux et sur les difficultés que rencontrent les éleveurs mayennais, précise-t-il. J'ai dit au Ministre toute notre détermination pour que l'emploi soit préservé et que ce lieu d'abattage soit conservé pour les producteurs de volaille de notre département".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle