Theranos abandonne finalement les tests sanguins

Les controverses successives déclenchées par Theranos auront eu raison de l’opiniâtreté d’Elizabeth Holmes, sa médiatique dirigeante. La start-up annonce abandonner sa principale activité de tests sanguins.

Partager
Theranos abandonne finalement les tests sanguins

La promesse de Theranos était alléchante : créer des tests sanguins ultra rapides et bon marché. Et l’histoire avait de quoi faire rêver les investisseurs. Elizabeth Holmes, encore étudiante à Stanford, imagine une technologie permettant de faire plusieurs centaines de tests sanguins en même temps et avec une faible quantité de sang. On est alors en 2003, Elizabeth Holmes n’a que 19 ans. Rapidement, la Silicon Valley se passionne pour cette jeune femme. Elle a alors l’étoffe pour devenir la prochaine Steve Jobs. La machine s’emballe à tel point qu’en 2015, la start-up est valorisée à 9 milliards de dollars.

Mais un rouage de cette machine bien huilée se grippe soudainement la même année. Après des mois d’enquête, le Wall Street Journal met en doute la fiabilité des résultats de ses tests sanguins. Le quotidien révèle que Theranos n’utiliserait en fait pas sa propre machine Edison et la start-up aurait cherché à dissimuler l’incohérence de ses résultats. La technologie ne serait donc pas aussi révolutionnaire qu’Elizabeth Holmes avait bien voulu le faire croire. Toujours selon le Wall Street Journal, la charismatique dirigeante est même contrainte d’avouer aux autorités américaines que tous les tests effectués en 2014 et 2015 avec sa plate-forme Edison n’étaient pas valables. Plusieurs dizaines de milliers de tests seraient concernés et les conséquences sont désastreuses : les patients ont pu recevoir de résultats erronés… induisant alors leur médecin en erreur.

Aucune publication scientifique

L’un des reproches les plus largement formulés à l’encontre de Theranos est l’épais secret enveloppant sa technologie. Durant 10 ans, Elizabeth Holmes a gardé le silence le plus complet concernant sa méthodologie. Et fait encore plus surprenant dans le domaine de la recherche médicale, aucun résultat n’a jamais été publié dans une revue scientifique. Un reproche suffisant pour attiser la suspicion d’une partie de la communauté scientifique.

Après des mois de turbulences, Elizabeth Holmes a finalement préféré jeter l’éponge, annonce-t-elle dans une lettre ouverte sur le site de l’entreprise. "Nous avons décidé de fermer nos laboratoires cliniques et les centres Theranos, ce qui va toucher environ 340 salariés en Arizona, en Californie, et en Pennsylvanie", écrit-elle. La start-up va se concentrer sur son miniLab, un équipement miniaturisé de tests sanguins mais destinées à des laboratoires extérieurs. Pour le moment, le miniLab n’a pas reçu l’agrément de la FDA, le gendarme sanitaire américain.

Récemment, Theranos avait déjà perdu son principal partenaire commercial, les pharmacies Walgreens. Et Elizabeth Holmes s’est vue interdire de posséder, opérer ou diriger tout laboratoire durant au moins deux ans.

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS