Theolia préfère exploiter son éolien

Partager

La société Theolia préfère autant exploiter elle-même ses parcs éoliens outre-Rhin, plutôt que de les vendre à des tiers. Quitte à perdre des revenus dans l'immédiat. La raison ? L'annonce récente d'une hausse d'environ 18% des tarifs de rachat de l'électricité en Allemagne à compter du 1er janvier 2009. C'est ce qu'indique son PDG dans Les Echos paru mercredi : "Ce serait un virage stratégique (...) Avec ces nouveaux prix, nous aurions intérêt à garder les centrales que nous construisons et à les exploiter nous-mêmes pour vendre le courant à ce tarif. Nous envisageons donc d'en conserver une plus grande partie que prévu", a ainsi déclaré Jean-Marie Santander au quotidien économique.

Une tendance déjà dévoilée dans un communiqué du groupe le 13 août 2008 : ? Nous continuons à concentrer nos efforts sur la vente d'électricité à partir des centrales éoliennes que nous détenons, activité qui génère des cash-flows récurrents et prévisibles sur le long terme. Son chiffre d'affaires a été multiplié par cinq sur le premier semestre, ce qui reflète notre volonté de détenir un maximum de parcs éoliens. », y exprimait Jean-Marie Santander. Concernant la vente de centrales éoliennes à des tiers, " la récente annonce de l'augmentation du tarif de rachat d'électricité en Allemagne, applicable à compter du 1er janvier 2009, a incité le Groupe à ne réaliser aucune vente de parcs éoliens sur le premier semestre 2008.", précise le communiqué.

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2008, détaillé dans ce communiqué, a augmenté de plus de 60 % en France et de plus de 25 % en Allemagne, les deux marchés phares de Theolia. Par ailleurs, concernant les acquisitions, le PDG de Theolia assure au quotiden économique qu'il est "en train de regarder plusieurs dossiers" en Europe. "Nous avons réalisé une belle acquisition par an. Cette année, on devrait à nouveau en faire une", affirme-t-il.

A.L.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS