Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Thales teste Hologarde, une solution pour traquer les drones malveillants

Léna Corot ,

Publié le

Thales en partenariat avec ADP et la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) teste Hologarde, un système de détection des drones malveillants à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

Thales teste Hologarde, une solution pour traquer les drones malveillants
Hologarde est une solution opérationnelle d’aide à la décision pour se protéger des drones malveillants.
© Pixabay / StockSnap / CC

Les drones sont persona non grata aux alentours des aéroports, mais pour les neutraliser encore faut-il les détecter. ADP, la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) et Thales se sont associés afin de développer Hologarde, une technique de détection des drones. Hologarde est actuellement testée sur l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, l’un des dix plus grands aéroports au monde, ont annoncé les groupes mercredi 7 mars dans un communiqué conjoint. L'objectif ici étant d'éviter les collisions avec les avions qui atterrissent ou décollent.

Le dispositif Hologarde a déjà été brièvement installé à l'occasion du salon international aéronautique sur l'aéroport du Bourget en juin dernier. A cette occasion, 131 drones tests ont été détectés à une distance de cinq kilomètres, précisent les groupes. Ce dispositif devrait intéresser des nombreux aéroports et autres responsables de sites sensibles. En effet, les risques de collisions entre les drones et les avions sont en forte hausse, notamment au voisinage des aéroports. En 2016 l’agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a recensé 1 400 incidents en Europe impliquant des drones et des avions contre 606 entre 2011 et 2015.

augmenter la portée du système et du radar

Les groupes ne détaillent pas le fonctionnement d'Hologarde. Ce système qui comporte des "capteurs de nouvelle génération intégrés dans un système de contrôle innovant" est "une solution opérationnelle d’aide à la décision pour se protéger des drones malveillants", précise simplement Maurice Georges, le directeur de la DSNA, dans un communiqué. Et le directeur général de Thales en charge des activités de radars de surface, Serge Adrian, précise que "le rachat par Thales de la société Aveillant en novembre dernier permet à la solution Hologarde d’intégrer une technologie unique au monde en matière de radars holographiques".

Thales, ADP et DSNA travaillent à augmenter encore plus la portée du système et du radar ainsi qu'à proposer des moyens de neutralisation de ces drones malveillants.

 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus