Thales / Safran : vers une constitution de coentreprises ?

Dans le cadre du projet de réorganisation de Thales et Safran, le médiateur mandaté par l’Etat estime que la constitution de coentreprises serait la meilleure solution.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Thales /  Safran : vers une constitution de coentreprises ?

Selon une information des Echos du 9 septembre, Aldo Cardoso, médiateur mandaté par l’Etat, et ancien responsable d’Andersen, propose de regrouper au sein de filiales communes les activités d'optronique et de navigation inertielle des deux industriels.

L’objectif du gouvernement, actionnaire des deux groupes, est via cette opération de consolider deux filières technologiques d'excellence pour mieux affronter la concurrence, notamment celle des Etats-Unis. Il veut aussi rationaliser leurs activités pour faire des économies.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour l’heure, les deux groupes n’arrivent à trouver un consensus sur les valorisations et se trouvent confrontés à la colère des syndicats de Sagem défense sécurité, opposés au projet. En substituant la création de coentreprises, les deux industriels seraient dispensés de toute sortie de liquidités, selon Les Echos.

Les prochaines discussions devraient déterminer leurs participations au capital des joint-ventures. Certains étant plutôt favorables à une prise en compte des perspectives de marché, d’autres rejetant le nouveau schéma de coentreprises.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS