Thales: Rentabilité accrue et discussions avec Airbus

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher
Partager
Thales: Rentabilité accrue et discussions avec Airbus
Thales a annoncé mercredi des résultats semestriels bien meilleurs que prévu, portés par de solides prises de commandes et le redressement en cours de son activité de transport. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Thales progresse fortement en Bourse mercredi après avoir engrangé des résultats semestriels bien meilleurs que prévu et a dit discuter avec Airbus en vue d'une collaboration dans les services.

L'action de l'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la sécurité s'adjuge 2,27% à 95,81 euros à 11h47, affichant l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120 (+0,83%), grâce à de solides prises de commandes et à la poursuite du redressement de son activité de transport.

"La marche en avant du groupe se poursuit", a précisé le directeur financier Pascal Bouchiat à des journalistes. "Ceci s'inscrit dans la durée en termes d'amélioration progressive de rentabilité de Thales".

Le groupe fait état dans un communiqué d'une croissance organique de 17% de son bénéfice d'exploitation, à 637 millions d'euros contre un consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 588 millions, soit une marge de 8,8% à comparer à un objectif de 9,5%-10% pour la période 2017-18.

Ainsi, la division transport est repassée dans le vert au premier semestre, affichant une marge de 0,9% qui devrait encore s'améliorer au second semestre.

Thales a également dépassé les attentes en terme de chiffre d'affaires, à 7,241 milliards d'euros au premier semestre, contre un consensus de 7,138 milliards, soit une croissance organique de 5,9% au-dessus de l'objectif annuel d'environ 5%.

Thales s'appuie sur une hausse de 10% de ses prises de commandes à 5,972 milliards d'euros sur le semestre, marqué par huit contrats de plus de 100 millions d'euros contre trois sur la période correspondante de 2016.

PAS DE MONTÉE DANS NAVAL GROUP A L'ORDRE DU JOUR

Pour accroître encore son empreinte commerciale, Thales mène des discussions "constructives" avec Airbus pour l'accompagner dans le développement de son activité de services, a déclaré le PDG Patrice Caine aux analystes.

Les constructeurs aéronautiques cherchent à compenser le ralentissement de la demande en avions neufs en accroissant leur exposition à l'exploitation des appareils, en concurrence avec les équipementiers.

"Quand je regarde ce qu'ils ont l'intention de faire et ce que nous faisons ou pouvons faire, c'est plus complémentaire que redondant", a souligné Patrice Caine. "C'est plus une opportunité qu'une menace".

L'équipementier américain United Technologies a prévenu de son côté mardi qu'il pourrait devoir augmenter ses prix, notamment sur les moteurs, si les avionneurs comme Boeing et Airbus cherchaient à s'emparer de l'activité de vente de pièces détachées et de services.

Thales, dont les deux premiers actionnaires sont l'Etat et Dassault Aviation, précise aussi qu'Odile Renaud-Basso, directrice générale du Trésor, a été nommée représentante de l’Etat au conseil d’administration, succédant à Martin Vial pour la durée restant à courir de son mandat, soit jusqu'en mai 2021.

Interrogé sur une éventuelle montée au capital du constructeur naval militaire Naval Group (ex-DCNS) dont Thales détient 35%, Pascal Bouchiat a répondu aux analystes: "le dossier n'est pas ouvert du tout et nous ne voudrions pas que vous considériez que c'est une option qui est à l'ordre du jour."

L'Etat, actionnaire majoritaire de Naval Group, compte céder dans les prochains mois pour dix milliards d'euros de participations pour alimenter un fonds destiné à l'innovation.

Patrice Caine a également jugé "clairement positive" la tendance du budget français de la défense qui prévoit 50 milliards d'euros de dépenses à l'horizon 2025, disant qu'il était trop tôt pour évaluer l'impact opérationnel à court terme des coupes annoncées pour 2017.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

NAVAL GROUP

DASSAULT AVIATION

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS