Quotidien des Usines

Thalès poursuit le démantèlement progressif du site marcquois

,

Publié le

Production/Social

 

Le site de Thalès de Marcq-en-Baroeul, dans le Nord, spécialisé dans les circuits imprimés équipés pour le militaire et le civil, va être démantelé progressivement. L annonce date du 24 octobre dernier, mais la direction reste toujours floue sur les modalités de l opération.

Au dernier comité central d entreprise (CCE) du 12 novembre, la suppression de quarante postes a été annoncée sur les 220 existants dans le secteur « Industrie » de l unité. On parle également d un repreneur pour cette partie du site, mais aucune précision n est communiquée par la direction. D où l inquiétude du personnel qui s est traduite par une manifestation de 170 personnes dans la ville de Marcq-en-Baroeul, et surtout une baisse de motivation : « les gens ne produisent plus », selon les syndicats.

Aussi, la semaine dernière, les représentant syndicaux demandaient que Thalès s engage pour cette cession dans un partenariat industriel, où le groupe resterait présent au capital. Pas de réponse du côté de la direction.

Par ailleurs, l avenir n est pas plus clair pour les 120 salariés (à 90 % des ingénieurs) du secteur « Logiciels », qui seront transférés l été prochain sur un « autre site » du groupe. Les syndicats s étonnent toutefois que le choix de « l autre site » ne soit pas encore précisé&

La prochaine étape, très attendue par les salariés, est le CCE du 20 décembre, qui ouvrira cette fois le volet « plan social ». Juliette BOSSE-PLATIERE

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte