Quotidien des Usines

Thales (France) : Restructuration de plusieurs sites de production

,

Publié le

Social

Les filiales de Thales, spécialisées dans l'électronique de défense (Thales Microsonics, Thales Microelectronics et Thales Microwave), vont regrouper leurs activités sur quatre sites de production au lieu de six, afin d'affronter le ralentissement du secteur des télécommunications.
Désormais, les productions de Massy (Essonne) et d'Argentré-du-Plessis (Ille-et-Vilaine) seront transférées sur quatre autres usines situées à Châteaubourg (Ille-et-Vilaine), Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), Edimbourg (Ecosse) et Casablanca (Maroc). Au total, 570 emplois seront supprimés avec 370 offres de reclassement en local, 70 en dehors de leur zone d'emploi actuel et 80 propositions de pré-retraites.
Ainsi, l'unité de Sophia-Antipolis, spécialisée dans conception et la production de composants pour téléphonie mobile, recevra la ligne de production de Thales Microsonics d'Argentré-du-Plessis (site voué à la fermeture), soit l'équivalent de 20 postes de travail. Malgré cela, l'usine provençale perdra un tiers de ses effectifs, soit 110 postes sur 385. Ils seront reclassés dans une autre filiale du groupe, Thales Underwater Systems.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte