Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Thales et Dassault moderniseront les patrouilleurs Atlantique 2 pour 400 millions

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Comme annoncé la semaine dernière, le ministre de la Défense a confié, vendredi 4 octobre, aux industriels français Thales et Dassault Aviation la modernisation des patrouilleurs Atlantique 2 de la Force océanique stratégique.

Thales et Dassault moderniseront les patrouilleurs Atlantique 2 pour 400 millions © Alex Paringaux

C'est lors d'un déplacement pour le 50e anniversaire du site de à (Finistère) que le ministre de la Défense a officiellement dévoilé les dessous du contrat de modernisation des patrouilleurs Atlantique 2 vendredi 4 octobre.

Ce contrat qui s'élève à 400 millions d'euros, a précisé Jean-Yves Le Drian, concerne la rénovation de 15 avions spécialisés dans la lutte anti sous-marine et la patrouille maritime au sein de la Force océanique stratégique (FOS).

La modernisation de ces appareils permettra de maintenir cette capacité dans la marine jusqu'en 2032.

Les patrouilleurs Atlantique 2 font partie de la Force océanique stratégique (FOS), chargée de lutter contre les sous-marins et navires de surface. Les appareils participent également à des opérations de surveillance des côtes et peuvent potentiellement être déployés lors d'opérations extérieures. Ils devraient être mis à la retraite en 2032 après quarante ans d'activité.

Thales a fait savoir que ce contrat permettrait de pérerniser l'équivalent de 120 emplois sur les 1082 que compte le site.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle