Thales devient super logisticien aéro pour les forces armées, pour 1 milliard d’euros

L’industriel fournira pour les 10 prochaines années les pièces détachées aéronautiques nécessaires au maintien en condition opérationnelle des équipements des forces aériennes. Il s’appuiera sur le logisticien Kuehne + Nagel

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Thales devient super logisticien aéro pour les forces armées, pour 1 milliard d’euros
Thales va assurer pendant 10 ans l'approvisionnement en pièces détachées aéronautiques des forces aériennes.

Des avions, des hélicoptères, des drones…certes. Mais pour maintenir en condition opérationnelle ces équipements, les forces aériennes ont également besoin des pièces détachées correspondantes sur toute la durée de vie de leurs aéronefs. Un business pas si secondaire que ça pour les industriels de l’armement alors qu’avions de combats et de transports sont de plus en plus sollicités lors des opérations extérieures. Au-delà de la vente de produits et technologies militaires, spatiaux et de transport, Thales dispose d’un savoir-faire dans le domaine de la logistique à destination des armées. Cette activité lui a permis de décrocher un contrat de près d’un milliard d’euros auprès du ministère de la Défense pour approvisionner durant 10 ans les armées françaises en consommables aéronautiques. Comprenez par-là, les pneumatiques, les composants électroniques, les câbles, les joints... La tranche ferme pour l’année 2017 s’élève à 70 millions d’euros, a-t-il annoncé mardi 11 avril.

Pour la SIMMAD (structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques), Thales déploie une organisation logistique ad hoc . Elle sera en charge de l’approvisionnement, du stockage et de l’acheminement de 200 000 références d’articles sur près d’une cinquantaine de points de livraisons en France métropolitaine. L’unité sera également en charge de la mise en place d’un stock industriel et du traitement des obsolescences.

Big data

Pour remplir son contrat, le fabricant s’est associé à l’entreprise Kuehne + Nagel, spécialiste mondial de la logistique. Thales fera appel aux technologies d’analyse des données massives et à un système d’information logistique basé sur des algorithmes intelligent pour optimiser les livraisons et éviter les ruptures de stock.

Les deux entreprises précisent que les produits récurrents seront acheminés vers les différents sites dans un délai de 7 jours et que le service sera pleinement opérationnel en septembre 2017.

Hassan Meddah Journaliste défense, spatial et cybersécurité

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS