Thales conforte son ancrage toulousain

Partager

« Les succès commerciaux du groupe Thales et de sa division avionique ont un impact direct sur le site toulousain du groupe », a tenu à préciser Gil Michielin, vice-président Thales et directeur des solutions pour avions commerciaux. Ce site, implanté sur le parc d'activités de Basso Cambo, emploie actuellement 1 100 personnes (contre 200 à peine en 1995) et a vu ses effectifs renforcés de près de 200 personnes sur les 3 dernières années. Une croissance démographique qui devrait encore se poursuivre en 2008.

Le système de gestion de vol (FMS) Topflight, développé par Thales, en partenariat avec GE Aviation, a en effet enregistré en 2007 un record de commandes. Ce système a été choisi pour équiper 418 avions de la gamme A320 et 92 avions des familles A330/340. « Nous avons remporté 80 % des consultations engagées par les compagnies aériennes », précise Gil Michielin, vice-président de Thales et directeur des solutions pour avions commerciaux. Et 2008 s'ouvre encore sur de nouveaux contrats significatifs. US Airways et de Swiss International Air Lines de sélectionner le FMS de Thales pour l'équipement de leurs flottes Airbus.

L'équipementier aéronautique, qui préfère quant à lui se définir comme « systémier », a également enregistré de nombreuses commandes en 2007 pour ses systèmes multimedia de bord pour les avions commerciaux (IFE). Une activité en pleine croissance qui a nécessité la mise en œuvre de plusieurs centres de maintenance, dont un sur Toulouse, pour la zone Europe, Afrique, Moyen-Orient.

Retenu l'an dernier pour la fourniture d'une suite avionique destinée à équiper les futurs ATR 42-600 et ATR 72-600, Thales vient de démarrer l'année 2008 en beauté, avec trois grands « packages » remportés sur le futur A350. A la clef : un contrat global qui devrait générer prés de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur 20 ans, pour le développement des solutions avioniques relatives au système de visualisation cockpit interactif, à la plate-forme informatique et au système de navigation avec centrale inertielle.

Reste encore en suspens l'attribution du marché du FMS pour l'A350. « L'importance de la croissance de nos effectifs toulousains pour 2008 dépendra en grande partie du résultat de cette consultation, dont la réponse est attendue pour les prochaines semaines » souligne Gil Michielin.

De notre correspondante en Midi-Pyrénées, Marina Angel
0 Commentaire

Thales conforte son ancrage toulousain

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS