Thales aurait sélectionné les acquéreurs potentiels de son activité de signalisation

Afin de recentrer son portefeuille d'actifs, le groupe Thales s'apprête à vendre son activité de signalisation ferroviaire, pour une somme sûrement supérieure à 1,5 milliard d'euros. Un temps pressenti, Alstom ne figure finalement pas dans la liste des repreneurs potentiels.

Partager
Thales aurait sélectionné les acquéreurs potentiels de son activité de signalisation
Les activités de signalisation ferroviaire représentent 10 % du chiffre d'affaires de Thales. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Défense, aéronautique civile, spatial, solutions d'identité et de sécurité numériques, transport... Le groupe français Thales semble être partout à la fois. Mais cette diversité est justement pointée du doigt par certains investisseurs, qui voudraient que le géant recentre son portefeuille d'actifs. En avril, des sources proches de l'entreprise ont ainsi révélé qu'elle prévoyait de revendre ses activités de signalisation ferroviaire, qui pèsent environ 10 % de son chiffre d'affaires total.

Les potentiels repreneurs auraient récemment été sélectionnés : il s'agirait du Japonais Hitachi Rail, du Suisse StadlerRail et de l'Espagnol CAF. Le Français Alstom ne figure finalement pas parmi cette liste, le PDG Henri Poupart-Lafarge a confirmé à l'Usine Nouvelle que le groupe n'était pas intéressé et que l'opération ne serait de toute façon pas acceptée par Bruxelles.

Un contrat récent en Allemagne

Thales aurait demandé aux entreprises concernées de lui soumettre une offre ferme d'ici la fin de la semaine. S'il juge le prix satisfaisant, il pourrait choisir le repreneur fin juillet ou début août. Les estimations de la valorisation de cette activité varient de 1,5 à 2,5 milliards d'euros en raison des incertitudes sur la progression de son redressement et ses perspectives de croissance à venir. L'entreprise française et les acheteurs potentiels ont refusé de commenter ces informations ou n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

En février dernier, Thales avait pourtant signé un contrat important dans la signalisation ferroviaire, avec l’opérateur historique allemand Deutsche Bahn, pour équiper la région de Stuttgart d’un poste d’aiguillage digital, du système européen de contrôle des trains (ETCS niveau 2) et de la conduite automatique des trains. Une première mondiale.

Avec Reuters (Reportage Arno Schuetze à Francfort et Gwénaëlle Barzic à Paris, version française Jean-Michel Bélot, édité par Jean-Stéphane Brosse)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

41 - BLOIS

ETUDES PRE-OPERATIONNELLES POUR LA CREATION DE LA ZAC DU PARC D'ACTIVITE AU NORD-EST DU COEUR DE L'AGGLOMERATION DE BLOIS.

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS