Thales Alenia Space monte à bord de Space Rider, la navette réutilisable de l'ESA

Thales Alenia Space et l'italien European Launch Vehicle (ELV) vont participer au développement de Space Rider, le système de transport automatisé et réutilisable que développe actuellement l'ESA. L'entreprise spatiale ayant annoncé, jeudi 30 novembre, avoir signé un contrat avec l'ESA pour l'ingénierie et le développement préliminaire de Space Rider.

Partager

Thales Alenia Space monte à bord de Space Rider, la navette réutilisable de l'ESA
Thales Alenia Space va participer au développement de la navette réutilisable Space Rider.

Thales Alenia Space et l'italien European Launch Vehicle (ELV) ont signé un contrat, jeudi 30 novembre, avec l'Agence spatiale européenne (ESA) pour "l'ingénierie et le développement préliminaire du système de transport automatisé et réutilisable Space Rider", annonce Thales Alenia Space dans un communiqué. Le montant de ce contrat s'élève à 36,7 millions d'euros.

Space Rider sera déployé en orbite basse pour des missions non habitées à partir du lanceur Vega C. L'objectif pour l'ESA est d'avoir un accès aller-retour routinier à l'orbite basse, et ce de manière indépendante. Cette navette "sera utilisée pour transporter une variété de charges utiles sur différentes altitudes et inclinaisons en orbite basse", détaille Thales Alenia Space.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Space Rider, une navette réutilisable

Space Rider est conçu comme une plate-forme orbitale autonome pouvant rester jusqu'à deux mois en orbite avant de regagner la terre. Space Rider allie donc "les caractéristiques d’un système spatial conçu à la fois pour des expériences scientifiques en orbite basse et pour le guidage hors atmosphère et l’atterrissage automatique, incluant des expériences sur la microgravité, des validations en orbite, des tests de technologiques liées à la science et à l’exploration, ainsi que la récupération de charges utiles sur Terre pour analyse et nouveaux essais", liste Thales Alenia Space.

Une fois sa mission effectuée et son amerrissage réussi, la navette doit être reconfigurée avant d'être réutilisée. En tout, Space Rider pourra être utilisé six fois. Le développement de ce véhicule réutilisable ouvre "la voie à des applications de plus en plus exigeantes, incluant des étages réutilisables, des vols point à point, des avions spatiaux et même du tourisme spatial", affirme Donato Amoroso, le PDG de Thales Alenia Space Italie, dans un communiqué.

Ce nouveau module de rentrée atmosphérique s'inspirera de l'IXV (Intermediate eXperimental Vehicle) qui a effectué, en février 2015, un vol suborbital suivi d'un retour dans l'atmosphère et d'un amerrissage. Sur ce premier projet, Thales Alenia Space est déjà "responsable du développement du module de rentrée atmosphérique dérivé de l'IXV", et ELV est responsable du "développement du module de service, dérivé de l’étage supérieur du lanceur Vega-C".

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS