Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Thales Airborne Systems adapte ses effectifs à la baisse de ses activités liées au Rafale

, , , ,

Publié le

Anticipant une baisse prévisible de ses activités liées aux marchés de la défense, Thales Airborne Systems souhaite adapter ses effectifs.

Thales Airborne Systems adapte ses effectifs à la baisse de ses activités liées au Rafale © Photopointcom ©THALES

Une rencontre entre les syndicats et la direction des ressources humaines de la société Thales Airbone Systems a eu lieu mercredi 6 novembre pour discuter des procédures d’adaptation de l’emploi que l’entreprise souhaite mettre en place pour palier la baisse d’activité attendue notamment sur les marchés de la défense.

"Il n’est pas question de plan social, ni de plan de départ volontaire mais d’adapter nos effectifs de manière contrôlée et limitée en raison d’une baisse prévisible de notre charge de travail", indique un porte-parole du groupe Thales. "La rencontre avec les représentants du personnel portait sur l’examen de différentes pistes comme celle de former du personnel pour d’autres projets, à d’autres technologies, en attendant la conclusion de certains contrats. Thales est un groupe très équilibré entre ses activités civiles et défense, ce qui veut dire que les salariés qui travaillent actuellement sur un projet touchant à la défense peuvent être formés ou être amenés à travailler dans un autre secteur en développement."

Retard dans la vente de Rafales à l'Inde

Thales Airborne Systems, qui emploie un peu plus de 3 000 salariés dans ses trois établissements d’Elancourt (Yvelines), Brest (Finistère) et Pessac (Gironde) fait face à un contexte difficile sur les marchés de la défense. "C’est un tout lié à la fois à la baisse des commandes dans le cadre de la loi de programmation militaire et au retard de certains programmes", poursuit le porte-parole.

La société est notamment touchée par le retard pris dans les négociations pour la vente d’avions Rafale à l’Inde. "Bien entendu si des contrats rentrent comme ceux concernant le Rafale tout le processus d’adaptation sera remis en cause", précise le porte-parole du groupe Thales. 

Thales Airborne Systems a réalisé 723 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012.

Patrick Désavie
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle