Thales abaisse son objectif de croissance organique 2019

PARIS (Reuters) - Thales a annoncé jeudi avoir abaissé son objectif de croissance organique 2019, en raison de ventes plus faibles que prévu dans ses divisions "Aérospatial" et "Défense & Sécurité".
Thales abaisse son objectif de croissance organique 2019
Thales a annoncé jeudi avoir abaissé son objectif de croissance organique 2019, en raison de ventes plus faibles que prévu dans ses divisions "Aérospatial" et "Défense & Sécurité". /Photo prise le 22 mars 2019/REUTERS/Régis Duvignau

Le groupe de technologies anticipe à présent une croissance organique de son chiffre d’affaires de l’ordre de 1% sur l’année contre 3% prévu auparavant.

Sur l'ensemble de l’année 2019, le groupe s'attend à une baisse de l'ordre de 13% du chiffre d’affaires de l’activité spatiale, en raison de l’attentisme des opérateurs de satellites de télécommunications commerciaux.

Dans le secteur Défense & Sécurité, la croissance organique sur l’ensemble de l’année sera de l’ordre de 6 à 7%, soit moins qu’anticipé, le groupe faisant notamment état de retards dans la production des véhicules militaires australiens Hawkei.

Sur la période 2019-2023, les perspectives de croissance dans ce secteur sont inchangées, ajoute Thales, qui confirme son objectif de prises de commandes sur l’année 2019, attendues légèrement supérieures à 18 milliards d'euros.

Thales, qui a réalisé une croissance organique de 0,9% à 4.220 millions d'euros au troisième trimestre, maintient également inchangé son objectif d’Ebit compris entre 1.980 et 2.000 millions en 2019.

Le groupe détaillera mardi prochain ses prises de commandes et son chiffre d’affaires au 30 septembre.

(Jean-Michel Bélot, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS