TGV Lyon-Turin : six blessés près du chantier

Selon l'agence italienne Ansa, six policiers ont été blessés au cours de deux heures d'échauffourées dans la nuit de jeudi à vendredi. En cause, la fronde de 200 opposants au chantier de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin dans le Val de Suse à Maddalena di Chimonte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

TGV Lyon-Turin : six blessés près du chantier

Cette ligne, jugée stratégique pour le réseau européen et subventionnée par l'UE, raccourcira le trajet entre Paris et Milan à 4 heures contre 7 actuellement. Mais elle suscite une forte opposition dans le Val de Suse.

Coiffés de casques et le visage masqué par des masques à gaz, les manifestants ont lancé des pierres, des billes métalliques, des fumigènes et des boulons contre les forces de l'ordre. Celles-ci ont répliqué avec des canons à eau et des gaz lacrymogènes. L'autoroute A32 entre Turin et Bardonecchia est restée fermée à la circulation durant les incidents.

Vendredi matin, la police a procédé à une dizaine de perquisitions aux domiciles de personnes soupçonnées d'appartenir à la mouvance des opposants. Début juillet, de violents affrontements avaient déjà opposé manifestants et forces de l'ordre sur le chantier d'un tunnel, faisant plusieurs centaines de blessés. Ces violences avaient été dénoncées par l'ensemble de la classe politique.

Le projet fait partie des dix ouvrages de transports transeuropéens retenus comme prioritaires par l'Europe. Il prévoit la construction d'un tunnel ferroviaire sous les Alpes, débouchant d'un côté à Saint-Jean-de-Maurienne et de l'autre dans la plaine de Turin. Bruxelles exige des garanties pour financer sa part de ce chantier qui a pris un énorme retard du côté italien. L'accord entre la France et l'Italie pour la construction de la ligne de TGV Lyon-Turin date de 2001.






Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS