TF1 confirme ses objectifs, recettes pub en petite hausse au premier trimestre

PARIS (Reuters) - Le groupe de télévision TF1 a confirmé mercredi ses prévisions financières de moyen terme après un premier trimestre 2018 marqué par une petite hausse des recettes publicitaires sur ses chaînes de la TNT mais aussi par une amélioration de son résultat opérationnel.
Partager
TF1 confirme ses objectifs, recettes pub en petite hausse au premier trimestre
Le groupe de télévision TF1 a confirmé mercredi ses prévisions financières de moyen terme après un premier trimestre 2018 marqué par une petite hausse des recettes publicitaires sur ses chaînes de la TNT mais aussi par une amélioration de son résultat opérationnel. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

La filiale du groupe Bouygues a vu son chiffre d'affaires consolidé baisser de 0,8% au premier trimestre, à 499,3 millions d'euros, pénalisé par l'absence de sortie de film en salle chez TF1 Studio sur la période et une base de comparaison défavorable pour les revenus d'interactivité.

Les recettes publicitaires des chaînes en clair n'ont guère pu venir en renfort, en se hissant de 0,3% à 349,8 millions d'euros.

Porté par une maîtrise des dépenses qui a notamment permis une économie de 3,5 millions d'euros sur le coût des programmes, le résultat opérationnel courant du groupe a grimpé de 3,8% à 38,3 millions d'euros. Le taux de marge opérationnelle courante a progressé de 0,4 point à 7,7%.

TF1 a confirmé prévoir dès 2018 une progression du taux de marge opérationnelle courante du groupe (hors événements sportifs majeurs).

Le premier groupe privé de télévision en France table aussi sur un coût annuel moyen des programmes ramené à 960 millions d’euros (hors événements sportifs majeurs) pour ses cinq chaînes en clair sur la période 2018-2020 "grâce à l’optimisation des investissements dans les contenus".

Il vise également une croissance des activités hors publicité des cinq chaînes en clair, qui devraient représenter au moins un tiers du chiffre d'affaires consolidé en 2019, et un objectif de taux de marge opérationnelle courante à deux chiffres l'an prochain.

(Dominique Rodriguez, édité par Gilles Guillaume)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS