Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Le fabricant d’emballages a utilisé un processus d’injection inédit pour réaliser un effet jaspé sur les capots en Surlyn des nouvelles fragrances d’Armani. –

Partager
Texen réalise un capot à l’effet jaspé pour les parfums Acqua di Gioia

Chaque année, le Surlyn sublime de nombreux produits de la parfumerie-cosmétique. Texen dévoile un nouvel exemple des possibilités qu’offre la matière du chimiste Dow. Le fabricant d’emballages a participé au renouvellement du design des fragrances Acqua di Gioia d’Armani. Afin d’insister sur l’aspect pur et aérien du parfum, la maison de luxe a demandé à Texen de réaliser un capot en forme de galet aux effets jaspés, disponible dans quatre teintes.

Un mélange de matières lors de l’injection

Pour obtenir ce rendu qui semble incorporer des volutes au sein de la matière, l’entreprise a eu recours à une technique inédite d’injection. Ce process industriel « repose sur le mélange des matières en phase d’injection et l’alchimie qui naît des températures de fusion et de la viscosité de la matière », précise un communiqué. Ainsi, lorsque la pièce est fabriquée, la répartition de la matière se fait de manière aléatoire et permet d’obtenir des capots singuliers. Le tout est ensuite assemblé avec un insert en polypropylène (PP) transparent.

Un boîtier écoconçu pour un maquillage L’Oréal Paris

Ombre à paupières Color Queen de L'Oréal Paris
Ces produits seront exposés sur le stand de Texen au Luxe Pack Monaco. Lors de la 32e édition du salon de l’emballage de luxe, il sera également possible d’observer les boîtiers écoconçus pour L’Oréal. La marque de maquillage a lancé Color Queen, une gamme d’ombres à paupières disponibles dans 36 teintes différentes. Afin de positionner son produit comme une offre de maquillage écoresponsable, L’Oréal Paris a confié la conception de ses boîtiers à Texen.

Le fabricant a donc opté pour une solution injectée en deux parties, puis clipsée. Avec pour avantage de supprimer le recours à une goupille en métal mais surtout de pouvoir évider la base arrière de l’emballage. Ces ajustements ont permis de passer à une solution monomatériau, mais aussi d’économiser quelque 25 % de matière par rapport à un boîtier classique. Côté décoration, deux passes de marquage à chaud sont nécessaires : l’une holographique sur la base, l’autre argentée sur le couvercle.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS