Teva envisage de supprimer 10.000 emplois

(Reuters) - Teva Pharmaceutical Industries, premier fabricant mondial de médicaments génériques, envisage de supprimer jusqu'à 10.000 emplois, rapporte Bloomberg vendredi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Teva envisage de supprimer 10.000 emplois
Teva Pharmaceutical Industries, premier fabricant mondial de médicaments génériques, envisage de supprimer jusqu'à 10.000 emplois, rapporte Bloomberg vendredi. /Photo d'archives/REUTERS/Baz Ratner

Le groupe israélien veut réduire ses coûts de 1,5 milliard à deux milliards de dollars (1,3 à 1,7 milliard d'euros) au cours des deux prochaines années, ajoute l'agence d'informations, citant des sources proches du dossier.

L'action Teva cotée à New York s'adjuge 5,8% à 15,87 dollars vers 16h10 GMT en réaction à cette annonce. Au même moment, l'indice S&P-500 avance de 0,44% et le Dow Jones de 0,31%.

Teva avait annoncé en début de semaine une modification de son organigramme et de sa structure afin de répondre à la pression extérieure et d'améliorer son efficacité en interne.

Le site d'information Calcalist avait également rapporté la semaine dernière que Teva s'apprêtait à réduire ses effectifs de 20 à 25% en Israël, où il emploie 6.860 personnes, et à supprimer plusieurs milliers de postes aux Etats-Unis également.

(Akankshita Mukhopadhyay à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS