Tessenderlo vend son activité

Partager

Le groupe belge tourne le dos à ses activités de production pharmaceutique. Après avoir annoncé la fermeture de sa filiale Chemilyl, qui détient une unité d'intermédiaires pharmaceutique à Loos (Nord), il va céder deux business unit spécialisées dans ce type de produits à la holding privée International Chemical Investors Group (ICIG). L'opération concerne plus particulièrement les filiales Calaire Chimie et Farchemia. La première, spécialisée dans les intermédiaires pharmaceutiques et les API, possède un site de production en France, à Calais (Pas-de-Calais) qui a rejoint le périmètre de Tessenderlo en 1992. Cette activité était déjà sur la sellette depuis quelques années. En effet, en 2010, le groupe belge avait supprimé 51 postes sur les 251 employés que comptait Calaire Chimie, suite à « une situation économique très dégradée ». De son côté, Farchemia opère une usine d'API située à Treviglio, en Italie qui appartient à Tessenderlo depuis 1989. La cession de ces deux filiales à ICIG concerne près de 360 employés. La division Pharma du groupe belge fournit des intermédiaires et ingrédients pharmaceutiques actifs (API) pour la fabrication de produits de marques et de génériques en Amérique du Nord et en Europe. Elle dispose d'un centre de R&D, d'une unité pilote et de trois sites de productions (Loos, Calais, Treviglio), qui ne seront donc prochainement plus opérés par la société belge. « Ce projet de cession s'inscrit dans la stratégie de recadrage du groupe sur les produits et services spécialisés dans les domaines de l'alimentaire, de l'agriculture, de la gestion de l'eau et de la valorisation des matières résiduelles biologiques », explique Tessenderlo. Cette activité pharmaceutique occupait une place minoritaire dans le portefeuille d'activité du groupe chimique. Le segment Autres activités (Intermédiaires pharmaceutiques, Dérivés chlorés organiques, Compounds et une partie des activités Chlore-alcali) du groupe a en effet généré 382,6 M€ de ventes, pour un chiffre d'affaires total de 2,1 Mrds €. ICIG est, quant à elle, spécialisée dans les activités chimiques et pharmaceutiques de taille moyenne. Créée en 2004, la holding a déjà acquis 17 entités opérationnelles gérées de façon autonome. Elle a notamment mis la main sur les intermédiaires pharmaceutiques de Genzyme en mars 2011.

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS