Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Lors du show trimestriel des résultats de Tesla, Elon Musk a joué l'apaisement, observe la presse américaine

Intissar El Hajj Mohamed ,

Publié le

Vu sur le web Le PDG de Tesla, Elon Musk, a annoncé les chiffres financiers de l’entreprise au deuxième trimestre 2018 : 717 millions de dollars de pertes, les plus élevée de son histoire. Tour d’horizon des réactions de la presse américaine.

Lors du show trimestriel des résultats de Tesla, Elon Musk a joué l'apaisement, observe la presse américaine
Elon Musk a annoncé des pertes record de 717 millions de dollars pour Tesla au second semestre 2018... mais il surtout montré une image de PDG plus posé.
© Tesla - Capture vidéo YouTube

Avec une saine dose de scepticisme, la presse américaine a commenté les résultats du constructeur automobile Tesla, annoncés le 1er août. Ces annonces trimestrielles d’Elon Musk sont connues pour être de véritables “feux d’artifice”, plaisante le Washington Post avant de rappeler l'épisode précédent. En mai, l’entrepreneur avait ouvertement méprisé les questions de journalistes et d’analystes en les traitant de  “ennuyeuses”, “sèches”, “idiotes”, et “pas cools”. Un comportement qui a déplu aux investisseurs : en témoigne la chute de ses actions, de 20%, par rapport à juin.    

Elon Musk est navré

Les dérives d’Elon Musk distraient le public des vrais problèmes de sa firme, analyse Business Insider.  Mais “tout semble être rentré dans l’ordre pour le culte de la personnalité d’Elon Musk”, décrète le site d’information, sarcastique. En effet, d’entrée de jeu, Elon Musk s’est excusé hier auprès de l'analyste Toni Sacconaghi, après les remarques désobligeantes qu’il lui avait lancées trois mois plus tôt. Pour sa transgression passée, le patron de Tesla a blâmé le manque de sommeil et des semaines de 120 heures. Chose inattendue, l’explication penaude a suffi pour faire grimper les actions de la firme : une augmentation de 11% dans les heures qui ont suivi, avec un gain de 9%. Un changement de tactique de communication qui profite à Tesla. Le gourou de l’automobile, "en s'excusant, se “comporte comme un véritable PDG maintenant”, titre Bloomberg : les supporters d’Elon Musk l’auraient sommé d'être plus “posé et exécutif” après des mois de comportement “destructif”.

La religion Tesla

Le site Quartz parle, au sujet des commentaires sur Tesla, d’une “guerre religieuse” : “il y a des hérétiques, de véritables croyants et le reste d’entre nous”. L’article raconte l’épisode qu’a vécu le journaliste Dan Neil du Wall Street Journal. En juillet, il avait publié une critique assez avantageuse de la voiture Tesla Model 3 entièrement électrique. Il n’avait pas non plus “retenu ses poings”, dans une attaque du système industriel de Tesla en désignant son usine comme une “maison de fous”. Dan Neil s’est alors retrouvé entre deux feux sur Twitter, pris entre les commentaires des détracteurs et des adeptes de Tesla. Le combat a tant enflammé la twittosphère que Dan Neil a été obligé de supprimer son compte.

Elon Musk lui-même aime alimenter ces débats entre pro et anti-Tesla. Une analyse statistique du Wall Street Journal publiée le 31 juillet décortique ses tweets : il “répond à tout le monde”, et au cours de l’année passée il a même privilégié répondre aux utilisateurs ayant moins de 500 followers qu’à ceux qui en ont plus de 2 000. Après Marc Benioff (Salesforce), il est le PDG qui tweete le plus au monde, et à toutes les heures. Avec plus ou moins de bon sens. En guise de poisson d’avril, le milliardaire de 47 ans partage sur Twitter la prétendue faillite de Tesla. Alors que le ton était taquin, il n'empêche pas la chute des actions de 7% ce jour-là.   

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle