Tesla suspend la production dans deux Gigafactories aux États-Unis

Tesla a annoncé l'arrêt de la production dans deux de ses usines de voitures électriques aux États-Unis. L'épidémie de coronavirus Covid-19 risque de perturber les plans de l'entreprise américaine même si elle assure avoir les liquidités suffisantes pour affronter la crise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tesla suspend la production dans deux Gigafactories aux États-Unis
L’usine Tesla de Fremont dispose d'une capacité de production de 400 000 Model 3 et Model Y par an.

Après les constructeurs automobiles européens, c’est au tour des entreprises américaines de stopper leur production. Jeudi 19 mars, Tesla a décidé d’arrêter temporairement son usine historique de Fremont en Californie (États-Unis). Les autorités de l’État américain ont décidé le même jour de placer la Californie en confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus Covid-19.

Une capacité de production de 400 000 Model 3 et Model Y par an

“Bien que toutes les précautions sanitaires connues aient été prises, la poursuite des activités dans certains endroits a posé des problèmes à nos employés, à leurs familles et à nos fournisseurs”, justifie le spécialiste américain des voitures électriques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Tesla précise que la décision est effective dès le 19 mars au soir et jusqu’au lundi 23 mars. Le 18 mars, les groupes historiques américains Ford et General Motors avaient également annoncé l’arrêt de leurs usines aux États-Unis.

Certaines “opérations fondamentales” liées aux infrastructures de recharge et aux services énergétiques de Tesla continueront de fonctionner, en accord avec les autorités. L’usine représente l’un des principaux sites de Tesla avec une capacité de production de 400 000 Model 3 et Model Y par an, en plus de 90 000 Model S et Model X.

Les usines du Nevada et de Shanghai poursuivent leurs activités

De la même manière, l’usine de l’État de New York doit suspendre sa production, à l’exception de composants jugés “nécessaires” pour les bornes de recharge, les services énergétiques et la chaîne d’approvisionnement. Les autres sites de Tesla vont poursuivre leur activité, dont l’usine du Nevada dédiée à la production de batteries.

Selon le site Teslarati, la nouvelle usine Tesla de Shanghai (Chine) a dû interrompre sa production au début de l’année à cause de l’épidémie. L’activité à cet endroit aurait toutefois repris dès mi-février. L’activité en “Chine fonctionne normalement avec des centaines de fournisseurs et sur l’ensemble de [l’usine] Tesla Shanghai”, a confirmé le fondateur de Tesla Elon Musk dans un tweet.

Tesla, prêt à produire des ventilateurs pour les hôpitaux

Sur Twitter, le patron de Tesla a également indiqué qu’il était prêt à produire des ventilateurs dans ses usines en cas de pénurie de matériels médicaux dans les hôpitaux américains. “Tesla fabrique des voitures équipées de systèmes de climatisation sophistiqués. SpaceX fabrique des vaisseaux spatiaux équipés de systèmes de survie. Les ventilateurs ne sont pas difficiles à fabriquer”, a assuré Elon Musk tout en précisant que ces produits ne pouvaient pas être fabriqués “instantanément”.

General Motors et Ford ont également annoncé des discussions avec les autorités américaines pour fournir des équipements de santé via leurs usines. Mardi 17 mars, le président américain Donald Trump appelaient les entreprises de construction à faire don de leurs masques de protection aux hôpitaux.

Tesla estime pouvoir traverser la crise

L’épidémie risque de perturber les plans de Tesla qui comptait augmenter significativement sa production en 2020. Côté livraisons, le constructeur américain assure avoir mis en place un service d’expédition “sans contact” pour permettre aux clients de prendre possession de leur voiture en toute sécurité.

L’entreprise ajoute qu’elle disposait d’une trésorerie de 6,3 milliards de dollars en décembre 2019 et qu’elle a récemment mené une levée de fonds de 2,3 milliards de dollars. “Nous pensons que ce niveau de liquidité est suffisant pour traverser avec succès une longue période d'incertitude”, estime Tesla.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS