Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Tesla rompt avec la méthode Toyota

, , , ,

Publié le

Tesla rompt avec la méthode Toyota
Elon?Musk sécurise ses approvisionnements en lithium, indispensable à la fabrication de batteries.

À l’ère du véhicule électrique, c’en est fini du toyotisme. Sentant venir les tensions sur le marché du lithium, qui vient d’être classé comme « critique » par le United States Geological Survey (USGS) en décembre 2017, Elon Musk repasse à un modèle intégré sur les matières critiques pour la fabrication des batteries de ses Tesla. Le vice-président de l’agence de développement chilienne, Eduardo Bitran, vient d’annoncer que le groupe américain négociait avec le chimiste chilien Sociedad Química y Minera (SQM) la construction d’une usine de raffinage de lithium. Objectif : rassasier les gigantesques appétits de sa Gigafactory au Nevada. Cette volonté de Tesla de constituer, en son sein, une chaîne d’approvisionnement de minerai balaie les deux dogmes qui prédominent chez les constructeurs automobiles après avoir fait la réussite du groupe japonais Toyota : le just in time (juste à temps) et le zéro stock. Elon Musk a compris que le groupe automobile qui, dans un monde de rareté, contrôlera le minerai aura pris l’ascendant sur ses rivaux. Quitte à briser les doctrines logistiques qui ont prévalu au temps du moteur thermique.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle