Tesla dévoile ses systèmes de batteries fixes pour la maison

par Nichola Groom et Paul Lienert

Partager

LOS ANGELES (Reuters) - Tesla Motors a dévoilé jeudi Tesla Energy, un ensemble de batteries destinées aux entreprises et aux ménages qui témoigne de la volonté du groupe américain de se diversifier au-delà de la voiture électrique.

Le groupe californien a ainsi présenté sa batterie domestique rechargeable lithium-ion baptisée Powerwall, qui permet le stockage de l'électricité accumulée via l'énergie solaire et la régulation de son usage.

"Notre but est de changer fondamentalement la manière dont le monde utilise l'électricité (...). Le but est une transformation totale des infrastructures énergétiques de la planète", a déclaré le directeur général Elon Musk lors d'une conférence de presse donnée au studio de conception de Tesla à Hawthorne (Californie).

Prié de dire si Tesla envisageait de transformer son nom en Tesla Energy, Elon Musk s'est contenté de répondre que la société avait à présent deux adresses de courriel, teslamotors.com et teslaenergy.com.

Il a ajouté que SolarCity serait l'associé privilégié pour l'installation des matériels mais qu'il y en aurait aussi beaucoup d'autres.

Les prix de vente sont de 3.500 dollars pour des installations de 10 kWh et de 3.000 dollars pour 7 kWh.

SolarCity, leader américain de l'énergie solaire domestique par la part de marché et qui bénéficie de l'appui de Tesla, a fait savoir de son côté qu'il commençait à prendre les commandes pour ces nouveaux systèmes dès ce vendredi 1er mai, les premières installations étant prévues pour octobre.

Tesla pense dégager une marge brute faible mais croissante sur le segment batteries au quatrième trimestre et que ce dernier sera sans doute nettement rentable l'an prochain.

Deutsche Bank estime que les ventes de systèmes de batteries fixes de stockage d'électricité pour les ménages et les entreprises pourraient représenter jusqu'à 4,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour Tesla.

Les analystes pensent que Tesla concevra de tels systèmes à partir des mêmes batteries produites pour ses véhicules électriques dans une grande usine que la société bâtit au Nevada.

Ces systèmes, libérés de toute énergie fossile, reposeraient sur des panneaux solaires disposés sur le toit d'une habitation générant de l'énergie pour l'ensemble des appareils électriques de la maison et permettant également la recharge des batteries d'une Tesla modèle S qui serait au garage.

L'industrie du stockage de l'électricité, que l'on valorisait à peine 200 millions de dollars en 2012, atteindrait les 19 milliards de dollars en 2017, selon le cabinet spécialisé IHS CERA.

Tesla et SolarCity ne seront pas les seuls à solliciter des subventions pour développer cette nouvelle énergie. Coda Energy, propriété du fonds d'investissement Fortress Investment, et des start-up s'appuyant sur des sociétés telles que Total, General Electric ou encore Siemens sont en lice pour se faire une place au soleil sur ce nouveau segment.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS