Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Tesla promet des "robots-taxis" autonomes pour 2020

, , , ,

Publié le , mis à jour le 23/04/2019 À 09H18

Elon Musk, le directeur général du constructeur américain de voitures électriques Tesla, a déclaré le 22 avril que des robots-taxis sans conducteur seraient disponibles en 2020 dans certains pays grâce aux progrès exponentiels des technologies nécessaires.

Tesla promet des robots-taxis autonomes pour 2020
Elon Musk, le directeur général du constructeur américain de voitures électriques Tesla, a déclaré lundi que des robots-taxis sans conducteur seraient disponibles l'an prochain dans certains pays grâce aux progrès exponentiels des technologies nécessaires. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson
© Lucy Nicholson

Pour Elon Musk, des robot-taxis 100% autonomes arriveront sur les routes dès 2020. "Dans deux ans, probablement, nous ferons une voiture sans volant ni pédales", a-t-il prédit... tout en reconnaissant qu'il ratait régulièrement les échéances qu'il se fixait.

Lors d'une présentation entamée avec 30 minutes de retard au siège du groupe dans la Silicon Valley, Elon Musk a dévoilé un processeur destiné aux véhicules autonomes, censé assurer à Tesla un avantage décisif face à ses rivaux. Le constructeur travaille à un processeur pour voiture autonome depuis 2016 et Elon Musk avait prédit qu'un tel véhicule serait prêt en 2018, un objectif qu'il n'a pas été en mesure de tenir. "Dans un an, nous aurons plus d'un million de voitures avec une conduite autonome intégrale, le logiciel, tout", a assuré Elon Musk.

Un auto-pilote... mais pas à 100%

Les véhicules produits actuellement par Tesla sont dotés d'une fonction dénommée "AutoPilot", lancée en 2015, qui nécessite toujours l'attention du conducteur et le maintien des mains sur le volant. Mais l'utilisation de l'AutoPilot a été mise en cause dans plusieurs accidents, mortels pour certains, et Tesla a été critiqué pour le manque de clarté des instructions données aux conducteurs. Le constructeur commercialise aussi une option de "conduite automatique intégrale" pour 5.000 dollars (4.440 euros) mais elle ne répond pas à tous les critères retenus dans le secteur automobile américain pour définir la conduite réellement autonome.

L'action Tesla n'a pas réagi à la présentation du nouveau processeur mais montait légèrement dans les transactions hors séance après l'annonce concernant les robots-taxis.

Le groupe doit présenter ses résultats trimestriels mercredi. Les analystes financiers s'attendent à de nouvelles pertes en raison de la baisse des volumes de livraison de la Model 3.

Avec Reuters (Alexandria Sage et Vibhuti Sharma; Marc Angrand pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle