Terriscope, la nouvelle plateforme de recherche de l'Onera en télédétection aéroportée

L'Onera a inauguré à Toulouse le 29 novembre une nouvelle plateforme de recherche en télédétection aéroportée. Dotée de capteurs optiques de dernière génération opérables par des avions légers ou des drones, son ambition est de mieux scruter l'environnement.

Partager
Terriscope, la nouvelle plateforme de recherche de l'Onera en télédétection aéroportée
Yannick Boucher, chef du projet Terriscope devant l’un des nouveaux drones de Boreal, capable d’embarquer des charges utiles de 8 à 10 kg.

Le Terriscope décolle. Cette plateforme de recherche en télédétection aéroportée développée à Toulouse par l'Onera et ses partenaires, a été inaugurée le 29 novembre. « Grâce à cette plateforme unique en Europe, nous allons pouvoir développer de nouvelles approches en imagerie pour caractériser l'environnement », explique Yannick Boucher, chef du projet Terriscope au sein du laboratoire public de recherche en aéronautique et spatial. Lancé en 2016, le projet a mobilisé un budget global de 7,6 millions d'euros : 2,4 millions de la Région Occitanie, 2,4 millions de l'Europe (via le Feder) et 2,2 millions de l'Onera, auxquels se sont ajoutés une contribution des 4 industriels partenaires.

Des capteurs optiques de dernière génération

Ce projet a déjà donné naissance à de nouvelles capacités de mesures optiques pour avions et drones qui vont maintenant entrer en phase d'exploitation. « Tout l'enjeu est de pouvoir combiner les données de ces capteurs optiques de dernière génération particulièrement performants, opérables par avions légers ou drones pour une meilleure caractérisation de l'environnement », précise Yannick Boucher.

Toute une famille de nouveaux instruments optiques a ainsi été co-développée en partenariat avec les sociétés Lynred, M3 Systems et Leosphere : caméra multispectrale visible pour avion et drone, caméras hyperspectrales, caméra infrarouge thermique, Lidar 3D, ou encore Lidar de vent sous avions. Tous ces instruments ont été conçus pour être embarqués sur avions légers et drones.

La plateforme dispose aussi de moyens de caractérisation et d'étalonnage radiométrique et spectral et d'un système de traitement permettant la fusion de données. Un volet spécifique a par ailleurs été conduit en partenariat avec le fabriquant de drones Boreal (quatrième partenaire du projet) pour adapter la charge d'emport de ses drones et la porter de 5 à 10 kilos. « L'un des axes du projet est de favoriser à terme le développement de services basés sur la télédétection aéroportée par drones », insiste Yannick Boucher.

Un premier projet européen pour la surveillance de zones frontalières

Après 3 ans et demi de développement, Terriscope entre en phase opérationnelle. Les applications sont nombreuses, notamment en matière de caractérisation de l'environnement, que ce soit l'atmosphère (dynamique des masses d'air, de gaz ou aérosols), les milieux aqueux (mers, zones côtières, eaux continentales), les milieux urbains (températures de surface, cartes d'occupation des sols...), la végétation ou le sol nu (composition, humidité de surface...). A la clef, des moyens optimisés pour de l'observation, de la détection ou de la surveillance pour des projets civils ou militaires.

La plateforme toulousaine vient ainsi de s'engager dans un premier grand projet de recherche européen, baptisé Foldout. Piloté par l'Austrian Institut of Technology, le projet mobilise une vingtaine de partenaires pour valider un nouveau système de surveillance de zones frontalières basé sur des moyens embarqués sur drones capables de détecter la présence de personnes sous feuillages. Les premières campagnes devraient démarrer dès 2020 sur des zones pilotes en Bulgarie, en Finlande, en Grèce et en Guyane française.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS