Terrena intègre la coopérative poitevine GCA

Capital

Les groupes coopératifs agricoles Cana (Loire-Atlantique), Caval (Maine-et-Loire) et le Groupe Centre Atlantique (GCA), couvrant la Vienne et une partie de l'Indre, ont annoncé leur regroupement à partir de décembre 2003 sous le nom commun de Terrena. Jusqu'à présent ce vocable, créé en 2000, désignait le groupe de sociétés anonymes dans lequel Cana et Caval avaient mutualisé leurs actifs industriels. Mais les deux coopératives avaient préservé leur identité propre.

La nouvelle Terrena va donc consacrer la fusion définitive de la coopérative nantaise et de l'angevine. Quant à la poitevine, elle conserve pour l'instant une identité juridique propre sous le nom de Terrena Poitou. Mais les trois coopératives formeront une sorte de holding coopératif chapeautant un seul et même groupe industriel.

L'ensemble représente un chiffre d'affaires pro forma supérieur à 3 milliards d'euros employant 10 200 salariés, l'activité agricole pesant pour 1 milliard d'euros et celle du pôle industriel 2 milliards d'euros. Le Poitou représente près d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires dont 200 millions d'euros pour la seule activité agricole.

Pour Louis Evain, président de la Cana, ce rapprochement était indispensable pour adapter les structures à une population agricole en forte régression (- 40 % entre 1998 et 2000). Mais aussi pour répondre à la pression de la concurrence internationale dans la perspective de la nouvelle réforme de la PAC. Cette fusion permettra ainsi de réduire de 15 % les charges des coopératives. Grâce, surtout, à la réorganisation des réseaux de distribution des trois entités qui se superposent sur certaines zones.

Emmanuel GUIMARD

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS