Tereos lance la production de protéines végétales sur son site de Marckolsheim

Tereos a inauguré le 28 février une unité pilote de production d’aliments à partir de protéines végétales sur son site de Marckolsheim (Bas-Rhin). Le sucrier se positionne désormais sur le marché prometteur des substituts de protéines animales dans l’optique de la croissance de la population mondiale. En cas de succès des tests en cours, l’investissement de 4 à 5 millions d’euros pour l’unité pilote pourrait déboucher sur la création d’une usine de production.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tereos lance la production de protéines végétales sur son site de Marckolsheim

Tereos, 3e industriel sucrier du monde, a inauguré le 28 février une unité pilote pour la production d’une gamme d’aliments à partir de protéines végétales, sur son site de Marckolsheim (Bas-Rhin), pour un investissement de 4 à 5 millions d’euros. La production de bouchées aromatisées a démarré en février, avec comme objectif la réalisation de 8 millions de portions de 100 grammes, sous la marque Sauté végétal. Ces produits sont dans un premier temps testés auprès de grands groupes de restauration hors foyer. En cas de réussite, une unité de production sera créée sur un site restant à confirmer, mais qui pourrait être Marckolsheim, pour 40 à 50 millions d’euros.

Une nouvelle unité de production en prévision

Les ambitions de Tereos s’appuient sur les prévisions de croissance de la population mondiale et des besoins nécessaires à son alimentation. "Nous pensons que le marché des protéines végétales va passer de 300 millions de tonnes par an actuellement, à plus de 700 millions de tonnes d’ici 2050. Les capacités de production de protéines animales ne pourront pas suivre les besoins planétaires. C’est pour cela que nous avons développé une gamme de produits alimentaires attractifs au plan gustatif et culinaire", indique Michel Flambeau, responsable R&D de l’usine de Marckolsheim, qui emploie une quarantaine de personnes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ce sont ces produits qui sont fabriqués dans l’unité pilote, au rythme de 24 000 portions par jour. "Quatre brevets ont été déposés dans le process menant à la conception et la fabrication de ces aliments. Ils se situent dans une gamme premium et sont destinés à tous les consommateurs désireux de bénéficier d’une alternative à la viande et sont cuisinés d’une manière analogue aux produits carnés."

Tereos emploie 24 000 salariés, dont 340 à Marckolsheim, qui transforme environ 510 000 tonnes de produits agricoles par an. Alexis Duval, président du directoire du groupe, n’a pas confirmé que la création de l’unité de production de la gamme Sauté végétal se ferait dans l’usine alsacienne, même si cette hypothèse est possible. Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, a participé à l’inauguration de l’unité pilote.

Didier Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS