Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Tereos lance la production de protéines végétales sur son site de Marckolsheim

, , , ,

Publié le

Tereos a inauguré le 28 février une unité pilote de production d’aliments à partir de protéines végétales sur son site de Marckolsheim (Bas-Rhin). Le sucrier se positionne désormais sur le marché prometteur des substituts de protéines animales dans l’optique de la croissance de la population mondiale. En cas de succès des tests en cours, l’investissement de 4 à 5 millions d’euros pour l’unité pilote pourrait déboucher sur la création d’une usine de production.

Tereos lance la production de protéines végétales sur son site de Marckolsheim © Tereos Syral

Tereos, 3e industriel sucrier du monde, a inauguré le 28 février une unité pilote pour la production d’une gamme d’aliments à partir de protéines végétales, sur son site de Marckolsheim (Bas-Rhin), pour un investissement de 4 à 5 millions d’euros. La production de bouchées aromatisées a démarré en février, avec comme objectif la réalisation de 8 millions de portions de 100 grammes, sous la marque Sauté végétal. Ces produits sont dans un premier temps testés auprès de grands groupes de restauration hors foyer. En cas de réussite, une unité de production sera créée sur un site restant à confirmer, mais qui pourrait être Marckolsheim, pour 40 à 50 millions d’euros.

Une nouvelle unité de production en prévision

Les ambitions de Tereos s’appuient sur les prévisions de croissance de la population mondiale et des besoins nécessaires à son alimentation. "Nous pensons que le marché des protéines végétales va passer de 300 millions de tonnes par an actuellement, à plus de 700 millions de tonnes d’ici 2050. Les capacités de production de protéines animales ne pourront pas suivre les besoins planétaires. C’est pour cela que nous avons développé une gamme de produits alimentaires attractifs au plan gustatif et culinaire", indique Michel Flambeau, responsable R&D de l’usine de Marckolsheim, qui emploie une quarantaine de personnes.

Ce sont ces produits qui sont fabriqués dans l’unité pilote, au rythme de 24 000 portions par jour. "Quatre brevets ont été déposés dans le process menant à la conception et la fabrication de ces aliments. Ils se situent dans une gamme premium et sont destinés à tous les consommateurs désireux de bénéficier d’une alternative à la viande et sont cuisinés d’une manière analogue aux produits carnés."

Tereos emploie 24 000 salariés, dont 340 à Marckolsheim, qui transforme environ 510 000 tonnes de produits agricoles par an. Alexis Duval, président du directoire du groupe, n’a pas confirmé que la création de l’unité de production de la gamme Sauté végétal se ferait dans l’usine alsacienne, même si cette hypothèse est possible. Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, a participé à l’inauguration de l’unité pilote.

Didier Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle