Tereos visé par une plainte au parquet antiterroriste

Adeline Haverland

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Tereos visé par une plainte au parquet antiterroriste
Après Lafarge en 2018, c’est au tour de la coopérative agricole Tereos de devoir éclaircir ses liens avec la Syrie. Selon les informations du " Canard enchaîné ", huit coopérateurs du numéro 1 français du sucre ont déposé plainte contre X pour " actes de terrorisme et complicité d’actes de terrorisme ". Ces derniers accusent Tereos d’avoir effectué des livraisons de sorbitol vers la Turquie jusqu’en 2017. Or, selon les plaignants, l’industriel était informé, depuis la fin de l’année précédente, du détournement de son édulcorant vers la Syrie pour fabriquer des propulseurs de missiles. " Tereos ne pouvait plus prétendre ne pas être au courant de la destination de ses produits ", explique Jade Dousselin, l’avocate des plaignants. Des[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte