L'Usine Energie

Tepco lance le processus de nationalisation

Astrid Gouzik , ,

Publié le

La compagnie d’électricité japonaise va procéder à une augmentation de capital au profit de l’Etat nippon. Il pourrait ainsi détenir 76% des droits de vote, annonce le groupe dans un communiqué lundi 21 mai.

Tepco lance le processus de nationalisation © Tepco

L’opérateur de la centrale de Fukushima est en proie à de graves difficultés financières. La montée au capital de l’Etat devrait lui permettre d’éviter la cessation de paiement. Cette transaction pourrait lui rapporter 10 milliards d’euros. En effet, Tepco va émettre deux types de nouvelles actions préférentielles à l’intention d’une institution publique ad hoc.

Une nécessité pour l’Etat japonais qui ne peut laisser s’effondrer la compagnie chargée de l'alimentation électrique de Tokyo et de ses environs, cœur économique et centre névralgique du pays.

Ainsi une fois l’accord des actionnaires obtenu lors de l’assemblée générale le 27 juin, le gouvernement deviendra propriétaire des actions d’ici au 25 juillet. Les autorités seront donc majoritaires au tour de table avec une possibilité de monter à 75,84% du capital.

Le gouvernement pourrait donc disposer de la majorité qualifiée et ainsi modifier la structure de Tepco. Il pourrait notamment décider de scinder les activités production et distribution d’électricité.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte