Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

TENDANCELes produits " confort " font leur nidStressés par le travail, hantés par le chômage, victimes des multiples agressions de la vie quotidienne, les consommateurs recherchent des objets et des environnements qui leur apportent douceur et réconfort.

,

Publié le

TENDANCE

Les produits " confort " font leur nid

Stressés par le travail, hantés par le chômage, victimes des multiples agressions de la vie quotidienne, les consommateurs recherchent des objets et des environnements qui leur apportent douceur et réconfort.



L'an 2000 sera confortable, annoncent tous les spécialistes de la mode. Aigle n'en doute pas. Le fabricant de vêtements de loisirs et de détente, dont les ventes s'envolent depuis plusieurs mois, lance pour le printemps un caban " chaud, imperméable et trois fois plus léger ", ainsi qu'une chaussure dotée d'un amortisseur en polyuréthanne pour une " impression de confort immédiate ". Méphisto, le champion de la chaussure décontractée, surfe sur la vague. Il a ouvert 220 boutiques, dont 50 en France sur les trois dernières années, et prévoit 60 nouveaux points de vente en 1999. " Aux Etats-Unis, confort rime avec modernité. En France, le concept a été longtemps galvaudé, mais les choses sont en train de changer ", observe, confiant, Bernard Lefresne, directeur général adjoint du chausseur alsacien. Son confrère vendéen, Chupin-Batardière, mise beaucoup sur Air Sweet, sa nouvelle semelle à coussin d'air absorbeur de chocs pour chaussures de ville.

Le bien-être est désormais la norme dans la lingerie, à propos de laquelle les femmes ne sont plus prêtes à souffrir au nom de l'esthétisme. Schiesser, l'un des leaders du sous-vêtement outre-Rhin, débarque en France à grands renforts médiatiques avec sa ligne à " effet seconde peau ". Kunert, son compatriote, a lancé récemment dans l'Hexagone Legs Care, la première " crème à enfiler ". " Il s'agit de collants contenant des agents bioactifs hydratants microencapsulés. L'une de nos innovations qui a enregistré les meilleurs scores ", calcule Alain Phan, directeur général de Kunert France. Dim lance en force son concept beauté, avec un collant hydratant et un collant énergisant. " C'est une affaire sur laquelle nous travaillons depuis quatre ans, et pour laquelle Dim s'est constitué établissement cosmétologique. Ces nouveaux produits s'adressent aux consommatrices qui n'ont pas le temps de prendre soin d'elles comme elles le souhaiteraient ", explique Liliane Gottheff, directrice générale de marques. Plus actifs, à la ville comme à la campagne, plus sportifs, les consommateurs recherchent des vêtements confortables et faciles d'usage. " Les gens veulent aller à l'essentiel, sans être entravés par quoi que ce soit. Cette tendance à la décontraction devrait durer, car elle émane de la rue ", pronostique le bureau de style Nelly Rodi.

Le confort relève d'un besoin vital

Dans un environnement toujours plus stressant et violent, le confort reste l'argument clé des professionnels de la literie et de l'ameublement. " Avec la crise et l'"effet cocooning", les matelas se font plus épais ", analyse Luc Finot, directeur du marketing d'Epéda. Au Salon du meuble, en janvier, le fabricant a présenté son nouveau matelas à ressorts en aluminium. Plus léger à manipuler, Sensal protégerait aussi des ondes magnétiques et assurerait un meilleur sommeil. La société lance conjointement Kheops, un lit articulé, comme il s'en vend de plus en plus sur le marché, " à l'allure très design, pour rompre avec cette image d'hôpital ", ainsi qu'un surmatelas " zippé " répondant au doux nom de Cocon. Le confort relève d'un besoin vital. L'homme a toujours cherché à améliorer son cadre de vie. Les nouvelles technologies ne font qu'accélérer le phénomène, qui concerne tous les âges. " La génération "condom" réclame plus de protection et de confort que celle de 68 ", analyse Gérard Laizé, directeur général du centre de Valorisation de l'innovation dans l'ameublement (VIA). Le développement du marché des seniors contribue aussi au succès des produits " confort ". Mieux éduqués, les consommateurs recherchent dans le confort le moyen d'améliorer leur santé. " Le mal de dos, le sommeil et, par conséquent, la qualité de la literie sont des sujets largement débattus, car ils intéressent tout le monde ", note Jean-Jacques Dufour, délégué général de la Chambre syndicale de la literie. La chaîne La Boutique du dos en profite et se lance dans la vente par correspondance. De nombreux fabricants jouent l'amalgame. " Sur un marché de renouvellement, comme celui de la couette, confort et santé sont des "plus-produits" indispensables ", reconnaît Laurent Andrès, responsable du marketing de la société Lestra. La PMI Broudehoux compte bien commercialiser ses draps antibactériens comme des produits de " bien-être ". L'an dernier, Du Pont de Nemours a élargi sa gamme Comforel, un garnis- sage pour oreillers composé de flocons de fibres, en lui adjoignant un traitement antiallergique. Keyton France espère vendre quelque 5 000 fauteuils de massage aux particuliers, hôteliers ou centres de remise en forme d'ici à trois ans grâce à ce double argument. Et le souci du confort n'épargne pas les entreprises. " Les employeurs sont de plus en plus sensibles au bien-être de leurs salariés sur leur lieu de travail. Ils ont conscience que cela influe sur l'ambiance générale et la productivité de chacun ", observe Didier Mouraret, directeur du marketing de Mermet, spécialiste des tissus techniques qui commercialise, dans le cadre d'un GIE, les stores La Maîtrise solaire Screenglass. Il reste néanmoins du chemin à faire pour égaler les pays anglosaxons ou nordiques. " Dans ces pays, les sociétés achètent des chaussures pour leurs salariés qui soient avant tout confortables. En France, le prix reste le critère déterminant ", regrette un chausseur français. Rousseau observe les mêmes réticences avec sa nouvelle chemise Pierre Clarence en coton et Lycra. " Movemax n'a pas suscité le même intérêt que notre modèle "0 % repassage". Les hommes apprécient et en redemandent, mais les femmes, à l'origine de 60 % des achats, ne sont pas sensibles à l'argument ", confesse, encore surpris, Philippe Dumont, le P-DG. Une campagne mettant en avant et le confort et l'élégance tentera de les convaincre dès septembre. Valérie Marcellin



Rouler confort, voler détente !

Aujourd'hui, la voiture ne remplit plus seulement une fonction de mobilité. " Le temps passé à l'intérieur doit être un moment pour se protéger, éliminer le stress et pour communiquer ", estime Marie-Françoise Zeller, responsable du département études clientèles et stratégie marketing de Peugeot. La voiture se doit d'être confortable. C'est-à-dire sécurisante, mais aussi spacieuse, insonorisée, climatisée et facile à utiliser. Le concept inclut de plus en plus la notion de communication. " Notre nouveau système Odysline avertit automatiquement les secours en cas d'accident, permet de contacter des dépanneurs ou de se faire indiquer la meilleure route si nécessaire ", annonce Gilles Caillot, chef de service " environnement, prestations et innovations " chez Renault. Citro'n travaille avec Microsoft sur la voiture " communicante ". En 1995, ils ont spécialement aménagé le modèle " Evasion " pour Bill Gates. La dernière version comporte un ordinateur intégré à commande vocale. Le modèle définitif devrait apparaître sur le marché dans les prochains mois. Le confort gagne du terrain également dans l'avion, qui adopte les sièges-lits. En attendant l'A3XX d'Airbus Industrie, à l'horizon 2005, avec ses espaces de lecture, de gymnastique...

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle