Economie

Témoignage : Six entretiens d'embauche et toujours pas recruté !

,

Publié le

Tribune C'est un témoignage désespéré que nous livre l'un de nos lecteurs. Diplômé d'une grande école d'ingénieurs, ce consultant a déjà quelques années d'expérience chez des grands noms de l'industrie. Il a été contacté par un prestataire de service qui lui a proposé un poste... six entretiens plus tard il ne sait toujours pas s'il est retenu... et est convoqué pour un septième. Son éloquent récit, transpirant de colère, dresse un triste portrait du marché du travail aujourd'hui.

Témoignage : Six entretiens d'embauche et toujours pas recruté !

Je suis ingénieur en mécanique, j'ai un boulot que je quitterais volontiers et vous trouverez ci-dessous les péripéties que j'ai dû traverser pour arriver à un énième entretien dans une grande entreprise de mécanique… Je ne sais toujours pas si je suis pris.

Résumé des épisodes précédents

J'ai été contacté par un prestataire de service à l'industrie qui a vu mon CV sur internet.
J'ai passé un entretien téléphonique d'une heure et quart avec un manager.
Je me suis fait recommander par au moins deux collaborateurs du prestataire de service.
J'ai passé ensuite deux entretiens dans les locaux  de ce prestataire avec le premier manager et un second manager.
J'ai été contacté pour une mission chez un client (j'ai repassé un entretien d'essai... au cas où).
Le client m'a indiqué s'être renseigné sur moi et avoir trouvé des recommandations favorables.
J'ai passé un entretien chez le client avec la responsable des achats prestations et mon éventuel futur manager fonctionnel pendant une heure et demi (il m'a fallu poser un jour de congé, avec donc annulation des frais de déplacement pour ma mission en cours et l'image de clampin auprès de mon client et de ma boite actuelle).

Ni le prestataire de service ni son client "intéressé" n'a eu l'amabilité de me payer à bouffer. Je me suis payé mon sandwich sur une aire d'autoroute comme un grand.

Le client m'a indiqué avoir lu plus 25 dossiers de candidats. Avoir reçu plus de huit candidats en entretien (dossiers et candidats déjà présélectionnés par les différentes boites de presta, pas Pipo et Mario).

Episode 5

Je suis en short list (AAAAaaaaaalleluia !). On ne serait plus "que" deux candidats !

Mais il faudrait passer un autre entretien avec l'une des personnes avec lesquelles je serais amené à travailler (si jamais un jour ils daignaient m'accorder cette putain de mission).
Sauf que le mec en question, est à l'étranger et qu'il ne rentre que la semaine prochaine...
Autre entretien prévu à partir de la semaine 22 (retour dudit mec en France)

Début de la mission... semaine 23 évidement !

Discussion virtuelle :

Moi : Heu mais c'est un peu chaud de commencer une mission 2 jours après, non ? Surtout que c'est pas pour la même boite de presta et pas dans la même ville... préavis, déménagement, tout ça...
Client : Hum… ouais c'est vrai... mais bon... c'est plus ton problème que le nôtre non ?
Moi : D'accord, mais c'est pas cool quand même. Pourquoi vous faites ça ?
Client : Bah... parce qu'on peut !

Morale de l'histoire

- Vu le merdier que c'est pour recruter un petit consultant pour une mission d'un an et demi grand max je suis curieux de savoir ce qu'ils font faire à un candidat à un poste de directeur de production (19 entretiens, certificat médical, mot des parents dans le carnet de correspondance, test d’aptitude physique, saut en parachute, pacte avec le diable, participation à Interville, pèlerinage en Italie avec Jérôme Kerviel,...).
- Je ne sais pas ce que je dis à mon chef qui me demande de la visibilité sur ma mission et sur la suite en ce qui me concerne... (accessoirement, s'il me retrouve une mission j'ai toujours un préavis de trois mois).
- Pour le moment le prestataire de service qui m'a contacté au début de cette histoire ne m'a toujours pas parlé de salaire...
- Elever des moutons dans le Larzac c'est compliqué ?
- A quel moment ça a merdé pour qu'on en arrive là ?

Un ingénieur exaspéré.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte