Télécoms: Les USA s'en prennent à nouveau aux chinois Huawei et ZTE

WASHINGTON (Reuters) - L'autorité américaine du secteur des communications va désigner en novembre les groupes chinois Huawei et ZTE comme des risques pour la sécurité nationale des Etats-Unis, ce qui empêchera les opérateurs télécoms locaux de recourir à des financements fédéraux pour leur acheter des équipements et des services.
Partager
Télécoms: Les USA s'en prennent à nouveau aux chinois Huawei et ZTE
L'autorité américaine du secteur des communications va désigner en novembre les groupes chinois Huawei et ZTE comme des risques pour la sécurité nationale des Etats-Unis, ce qui empêchera les opérateurs télécoms locaux de recourir à des financements fédéraux pour leur acheter des équipements et des services. /Photo prise le 6 septembre 2019/REUTERS/Hannibal Hanschke

Lors d'une réunion programmée le 19 novembre, la Commission fédérale des communications (FCC) prévoit aussi de demander à ces opérateurs de remplacer leurs équipements acquis auprès de ces groupes chinois, ont dit des responsables de la FCC lundi.

La FCC va aussi établir un programme de remboursement à destination de ces petits opérateurs pour couvrir leurs frais de remplacement de leurs équipements.

"Quand il s'agit de la 5G et de la sécurité de l'Amérique, nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le moindre risque et d'espérer que tout ira pour le mieux", a déclaré le président de la FCC, Ajit Pai, cité dans un communiqué.

"Alors que les Etats-Unis modernisent leurs réseaux avec le déploiement de la prochaine génération de technologie mobile, la 5G, nous ne pouvons pas ignorer le risque que le gouvernement chinois cherche à exploiter les vulnérabilités des réseaux afin de pratiquer l'espionnage, insérer des logiciels malveillants et des virus et autrement mettre en péril nos réseaux essentiels de communication", a-t-il ajouté.

Huawei et ZTE disposeront de 30 jours pour contester la qualification donnée par la FCC, une fois cette décision prise, et l'ordre définitif de remplacement des équipements ne devrait pas intervenir avant 2020 au plus tôt.

Huawei, l'un des principaux équipementiers télécoms au monde, est depuis plus d'un an dans le viseur des autorités américaines qui l'accusent de liens avec l'Etat et l'armée en Chine. La FCC affirme aussi qu'une loi oblige les entreprises de ce type à collaborer avec le gouvernement chinois dans ses pratiques d'espionnage.

Le groupe chinois a constamment démenti ces accusations américaines, lancées sur fond de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

"En 30 ans d'activité, Huawei n'a jamais rencontré le moindre problème majeur de sécurité dans les 170 pays où nous sommes présents", a dit un porte-parole du groupe à Shenzhen, en Chine.

"La proposition avancée aujourd'hui, rendue publique par le président de la FCC, n'aura d'impact que sur les fournisseurs de haut débit dans les zones rurales des Etats-Unis les moins bien desservies", a-t-il ajouté.

ZTE n'a pas répondu aux demandes de réaction de Reuters dans l'immédiat.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS