TélécommunicationsLa radiomessagerie s'ouvre sur le grand public

Partager

Télécommunications

La radiomessagerie s'ouvre sur le grand public



Le rajeunissement de l'image de la radiomessagerie vient au secours des ventes de "pager".

Longtemps outil professionnel, le "pager", ce récepteur radio qui permet de recevoir les messages numériques et alphanumériques, attire maintenant une clientèle privée. Le bon résultat commercial de la Swatch Pager (500exemplaires vendus depuis la sortie en France en novembre, rupture de stock en janvier) semble dépasser le succès de curiosité pour l'industriel helvétique, nouveau venu sur ce marché. Chez les vétérans, la nouvelle gamme de boîtiers numériques, aux couleurs fluo, de Motorola, sortie en septembre et distribuée en quasi-exclusivité par la Fnac, s'est vendue à plusieurs milliers d'exemplaires, selon la direction du marketing. Le public réagit donc bien au message publicitaire "Gardez le contact avec vos amis ou votre famille". L'habillage sous forme de montre aura-t-il plus de succès que les boîtiers ? Pour Swatch, il est plus facile de vendre un objet d'usage courant doté d'une nouvelle fonction qu'un nouvel accessoire. Fût-il aussi compact que Bravo Express de Motorola. A telle enseigne que Seiko devrait présenter dans le courtant de l'année la version finalisée de la montre Receptor, développée avec TDF, et qui fonctionnera sur le réseau FM. Les chiffres de la croissance du marché en 1993 semblent donner tort à ceux pour qui la radiomessagerie a vécu: +13% en Europe, +18% aux Etats-Unis, +22% en Asie. De quoi modérer la conviction de certains experts, qui considèrent que le Bi-Bop tuera les pagers. En France, deux opérateurs de réseaux de paging se partagent le marché: France Télécom Mobile Radiomessagerie (Alphapage et Eurosignal) et TDF (Operator). Ils voient dans le retard de la France (300000 abonnés seulement), la promesse d'un marché important, et croient en la stratégie grand public des constructeurs, qui changera l'image du pager classique, jusqu'ici acheté par des professionnels itinérants (médecins, commerciaux). Motorola, le leader mondial du pager, qui s'est fixé un objectif de croissance de +5% en cinq ans, espère que 50% de cet objectif seront atteints avec les utilisateurs grand public. Les opérateurs ont d'autres projets encore. FTMR vient de développer avec Lotus Development, par le truchement de la SSII 2AI, Alphapage Gateway: une passerelle entre la radiomessagerie et la messagerie d'entreprise. Enfin, la suppression des monopoles de télécommunications pourrait déboucher sur une baisse des prix. En France, il faut encore compter un minimum de 1000 francs et un abonnement mensuel de 80 francs pour être équipé.

Anne LOMBARD

USINE NOUVELLE - N°2446 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS