TELECOMMUNICATIONSBT S'OFFRE LA PUISSANCE MARKETING DE MCIAvec l'acquisition de MCI, BT renforce son internationalisation, met le cap sur les services Internet et s'attache une expertise marketing éprouvée.

Partager

TELECOMMUNICATIONS

BT S'OFFRE LA PUISSANCE MARKETING DE MCI

Avec l'acquisition de MCI, BT renforce son internationalisation, met le cap sur les services Internet et s'attache une expertise marketing éprouvée.



L'acquisition, pour 100 milliards de francs, du deuxième opérateur américain, MCI, par BT (British Telecom) donne naissance à Concert, qui vient se glisser au quatrième rang des opérateurs mondiaux. Mais cette acquisition n'a pas que des aspects quantitatifs : BT déjà actionnaire de MCI (20 %) et alliée à l'américain dans l'offre de services aux entreprises, va bénéficier des savoir-faire de l'opérateur pour déployer de nouveaux services, faire jouer les économies d'échelle et accélérer son développement international.

Des relations internationales " sans couture "

MCI dispose de nombreux atouts, très complémentaires à ceux de l'opérateur britannique. L'américain a pris une longueur d'avance sur le marché Internet. Il transporte près de 40 % des flux Internet aux Etats-Unis et a noué des alliances avec Microsoft et Digital. Dans le domaine de l'image, MCI a une participation dans la société de Rupert Murdoch, News Corporation, et est membre d'un projet de télévision directe par satellite qui doit voir le jour en 1997. Surtout, l'opérateur américain né de la déréglementation a réussi face à l'opérateur historique AT&T. Il a su innover, naviguer d'une opportunité à l'autre, au prix de quelques errements, et développer une force de frappe marketing particulièrement redoutable. Cette mobilité marketing intéresse au plus haut point BT. Après avoir multiplié les accords en Europe, l'opérateur britannique va en effet devoir concurrencer les opérateurs historiques sur chaque marché national. L'expérience de MCI lui sera précieuse. BT n'a jamais caché son ambition de devenir un acteur majeur sur le marché mondial des télécommunications. Déjà la création d'une alliance avec MCI, dès 1993, avait pour but d'offrir un service de télécommunications international " sans couture " aux entreprises. Une voie empruntée depuis par AT&T et ses alliés européens réunis au sein de WorldPartners et par l'alliance Global One formée par France Telecom, Deutsche Telekom et Sprint. Tous ont en ligne de mire le segment de marché des grandes entreprises multinationales, le plus lucratif aujourd'hui. Mais derrière l'offre commerciale commune se cachent bien souvent des tiraillements entre des cultures d'entreprises très différentes et des difficultés à définir des services communs sur des réseaux hétérogènes.

De nouveaux services multimédias

Pour pallier cette difficulté, BT et MCI avaient notamment annoncé en juillet la création d'une infrastructure commune capable d'offrir des services Internet et Intranet de qualité aux entreprises. La fusion parachève ce projet. Elle ne sera effective que dans un an, ce qui laisse le temps à Concert de peaufiner sa stratégie et de définir le rythme d'introduction de nouveaux services multimédias. Reste à savoir comment BT absorbera ses multiples prises de participation, la dernière en date étant son entrée au capital de Cegetel pour 9 milliards de francs. En tout cas, l'opérateur britannique continue de marquer des points face à son grand rival, AT&T. Laurence GIRARD



Concert en chiffres

· 37,8 milliards de dollars (207 milliards de francs) de chiffre d'affaires

· 180 000 employés

· 43 millions d'abonnés dans 70 pays

· Numéro 4 mondial

USINE NOUVELLE N°2569

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS