Télécom - L'optique comble le vide en haut débit

Une nouvelle architecture d'accès optique, testée par France Telecom, offre pour la boucle locale des débits intermédiaires aujourd'hui inexistants

France Telecom teste à Paris une nouvelle architecture d'accès optique. Baptisée PON (pour Passive Optical Network ou réseau optique passif), cette technologie complète la plage des hauts débits mis à la disposition des entreprises.

Aujourd'hui, l'accès aux hauts débits s'appuie sur deux familles de technologies. D'un coté, les lignes xDSL en fils en cuivre, le câble audiovisuel et la boucle locale radio offrent jusqu'à quelques Mbit/s. De l'autre, les liaisons optiques point-à-point commencent à 20 Mbit/s et vont jusqu'à 622 Mbit/s. Entre les deux, il n'y a rien.

La technologie PON vise à combler ce vide grâce à une architecture point-à-multipoints en deux cascades. A chaque niveau, un coupleur optique gère jusqu'à 16 liens. Au final, 256 clients peuvent en théorie se partager la terminaison de lignes optiques, un équipement actif très onéreux chez l'opérateur.

De son coté, le client dispose chez-lui d'un équipement d'accès optique plus léger et moins coûteux. En contrepartie, il bénéficie de débits plus modestes (autour de 10 Mbit/s) et plus économiques dans le cas d'une liaison optique traditionnelle.

Les équipements PON sont encore propriétaires. Mais le consortium FSAN, qui réunit équipemetiers et opérateurs télécoms, travaille sur une norme qui les rendra interchangeables et moins chers. France Telecom prévoit d'étendre l'expérimentation à Lille. Si les tests s'avèrent concluants, une offre commerciale pourrait voir le jour cette année.
Ridha Loukil

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Expert(e) naval - Jauge (F/H)

BUREAU VERITAS - 11/06/2022 - CDI - Saint Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

66 - Banyuls-sur-Mer

Création d'un pavillon d'accueil au centre régional de la Sommellerie

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS