Quotidien des Usines

Tecumseh Europe face à la crise

, ,

Publié le

Social

Spécialisée dans la fabrication de moteurs pour compresseurs frigorifiques, l’usine Tecumseh Europe à Barentin (Seine-Maritime) n’échappe pas à la crise économique.

Un plan de restructuration vient d’être lancé. Celui-ci devrait déboucher, après le respect des différents protocoles, sur la suppression d’ici à la fin de l’année de 48 emplois sur 337.

« Nous sommes face à une chute de la demande et à une guerre des prix avec nos concurrents, qui eux-mêmes restructurent leurs entreprises », résume la direction. Au total, ce sont 138 postes qui seront supprimés en France chez Tecumseh Europe, une filiale de l’américain Tecumseh Products Company.

Les autres suppressions de postes sont réparties entre les trois autres sites du groupe dans l’Hexagone, deux sites de production de compresseurs installés en Isère, à Cessieu (57 postes supprimés sur 577) et à La Mure (17 postes supprimés sur 200) et au siège social à La Verpillière dans le Rhône (16 postes supprimés sur 205 postes).

Tecumseh Europe dont tous les sites sont concentrés en France compte environ 1 300 salariés.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte