Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Techs et industrielles ont pesé sur Wall Street

Publié le

Infos Reuters par Sruthi Shankar

Techs et industrielles ont pesé sur Wall Street
Wall Street a terminé en baisse lundi, alourdie par les pertes de General Electric et des valeurs technologiques, sans que les traders ne soient trop inquiets car la "saison" des résultats donne pour l'instant satisfaction. L'indice Dow Jones a perdu 0,23%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer
© ERIC THAYER

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse lundi, alourdie par les pertes de General Electric et des valeurs technologiques, sans que les traders ne soient trop inquiets car la "saison" des résultats donne pour l'instant satisfaction.

Le conglomérat industriel a reculé de 6,34% en raison des déclassements de recommandations ou de cours opérés par une nuée de courtiers au motif qu'il pourrait pratiquer une réduction de son dividende.

Morgan Stanley, passé de "pondération neutre" à sous-pondérer", pense pourtant que réduire le dividende serait sans doute censé, afin de réaliser un meilleur cash-flow en 2018.

Deutsche Bank et JPMorgan sont "vendeurs" sur l'action, tandis qu'UBS est revenu à "neutre" en raison d'un troisième trimestre jugé décevant et du risque d'une baisse du dividende.

En revanche, BofA Merrill Lynch est passé de "neutre" à "acheter", estimant que GE dispose de bonnes opportunités de réduire ses coûts sous la houlette du nouveau PDG John Flannery.

Les valeurs "FAANG" - Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Alphabet - ont perdu entre 1% et 2% - Apple excepté qui finit étale - plombant le Nasdaq.

L'indice Dow Jones a perdu 54,67 points (0,23%) à 23.273,96 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 10,23 points (0,4%) à 2.564,98 points. Le Nasdaq Composite a laissé 42,23 points (0,64%) à 6.586,83 points.

Pour autant, les indices restent proches de leurs records grâce à de bons résultats de sociétés trimestriels dans l'ensemble et dans l'espoir que le projet de réforme fiscale du président Donald Trump se matérialise après que le Sénat eut adopté vendredi une résolution budgétaire qui va accélérer l'examen parlementaire dudit projet.

Près des trois quarts des 97 sociétés de l'indice S&P-500 qui ont publié leurs comptes ont battu le consensus.

"Les résultats sont le thème dominant du marché, avec en toile de fond tout ce qui se dit sur la réforme fiscale", a observé Michael Antonelli (Robert W. Baird).

Aux valeurs encore, Arconic a chuté de 10,38%, le fabricant américain de métaux spécialisés ayant annoncé la nomination de Charles Blankenship, un ancien dirigeant de General Electric, au poste de directeur général.

Hasbro a fait savoir que la saison des fêtes de fin d'année serait moins bonne en raison de la faillite de son principal client, la chaîne de magasins de jouets Toys'R'Us.

L'action a perdu 8,6% à 89,75 dollars.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus