Quotidien des Usines

Technocampus Océan : la construction démarre

, ,

Publié le

Nouvelle plateforme de recherche technologique de l’IRT Jules Verne, le Technocampus de Bouguenais (Loire-Atlantique), concentrera à partir du printemps 2015 près de 350 chercheurs travaillant sur les procédés métalliques et les structures en mer.

Technocampus Océan : la construction démarre
Maquette de la future plateforme Technocampus Océan
© Cabinet d'architectes Rocheteau-Saillard

La construction du Technocampus Océan, nouvelle plateforme de recherche technologique de l’IRT Jules Verne dédiée aux procédés métalliques et aux structures en mer, démarre à Bouguenais (Loire-Atlantique), en périphérie de Nantes. Il se situe à proximité du premier Technocampus Composites, plutôt orienté aéronautique. La première pierre du Technocampus Océan a été posée le 22 janvier 2014 et la livraison est prévue au printemps 2015.

350 chercheurs et techniciens

Centre de recherche et d’innovations technologiques au service des filières navales et énergies marines renouvelables, ce pôle d’expertise réunira des équipes de recherche académiques, industrielles et de prestataires de services, et accueillera des activités s’étendant de la recherche fondamentale à la pré-industrialisation. Il s’étendra sur 17 000 mètres carrés d’ateliers, de laboratoires et de bureaux. La plateforme regroupera environ 350 chercheurs et techniciens, issus de DCNS, de l’IRT Jules Verne, de Dassault systèmes, de STX, d’ACB, d’Hydrocéan, d’Alstom et des grandes écoles d’ingénieurs et laboratoires (École centrale de Nantes, Université de Nantes, Icam). DCNS réunira ici les équipes de sa branche "Research", soit 150 personnes.

Près de 15 millions d'euros pour les équipements

Le groupe naval occupera la moitié des surfaces. Le Technocampus Océan représente un investissement de 40 millions d'euros (23,1 millions d'euros de la région Pays de la Loire, 6,1 millions d'euros du Feder, 5,95 millions d'euros de Nantes métropole, 3,96 millions d'euros du Conseil général de Loire-Atlantique, et 590 000 euros de la communauté d'agglomération de Saint-Nazaire). A cet investissement immobilier s'ajouteront près de 15 millions d'euros pour les équipements. Le bâtiment a été conçu par le cabinet d’architectes Rocheteau-Saillard, lauréat du concours lancé par la région Pays de la Loire, maître d’ouvrage, associé au bureau d’études Egis.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte