Technocampus Océan : la construction démarre

Nouvelle plateforme de recherche technologique de l’IRT Jules Verne, le Technocampus de Bouguenais (Loire-Atlantique), concentrera à partir du printemps 2015 près de 350 chercheurs travaillant sur les procédés métalliques et les structures en mer.

Partager

Technocampus Océan : la construction démarre
Maquette de la future plateforme Technocampus Océan

La construction du Technocampus Océan, nouvelle plateforme de recherche technologique de l’IRT Jules Verne dédiée aux procédés métalliques et aux structures en mer, démarre à Bouguenais (Loire-Atlantique), en périphérie de Nantes. Il se situe à proximité du premier Technocampus Composites, plutôt orienté aéronautique. La première pierre du Technocampus Océan a été posée le 22 janvier 2014 et la livraison est prévue au printemps 2015.

350 chercheurs et techniciens

Centre de recherche et d’innovations technologiques au service des filières navales et énergies marines renouvelables, ce pôle d’expertise réunira des équipes de recherche académiques, industrielles et de prestataires de services, et accueillera des activités s’étendant de la recherche fondamentale à la pré-industrialisation. Il s’étendra sur 17 000 mètres carrés d’ateliers, de laboratoires et de bureaux. La plateforme regroupera environ 350 chercheurs et techniciens, issus de DCNS, de l’IRT Jules Verne, de Dassault systèmes, de STX, d’ACB, d’Hydrocéan, d’Alstom et des grandes écoles d’ingénieurs et laboratoires (École centrale de Nantes, Université de Nantes, Icam). DCNS réunira ici les équipes de sa branche "Research", soit 150 personnes.

Près de 15 millions d'euros pour les équipements

Le groupe naval occupera la moitié des surfaces. Le Technocampus Océan représente un investissement de 40 millions d'euros (23,1 millions d'euros de la région Pays de la Loire, 6,1 millions d'euros du Feder, 5,95 millions d'euros de Nantes métropole, 3,96 millions d'euros du Conseil général de Loire-Atlantique, et 590 000 euros de la communauté d'agglomération de Saint-Nazaire). A cet investissement immobilier s'ajouteront près de 15 millions d'euros pour les équipements. Le bâtiment a été conçu par le cabinet d’architectes Rocheteau-Saillard, lauréat du concours lancé par la région Pays de la Loire, maître d’ouvrage, associé au bureau d’études Egis.

Emmanuel Guimard

Emmanuel Guimard (Pays de la Loire)

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS