L'Usine Energie

Techno folies un billet deThierry Lucas

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Techno folies un billet deThierry Lucas
Deux couches d’atomes = une cellule solaire !Les matériaux constitués d’une seule couche d’atomes absorbent fortement la lumière et peuvent être semiconducteurs. Partant de là, une équipe du MIT a utilisé les ressources de la modélisation et du calcul pour étudier leur utilisation dans des cellules photovoltaïques. Le résultat est surprenant : en empilant une couche d’atomes de carbone (le graphène) avec une couche de MoS2 (disulfure de molybdène), on obtient une cellule solaire de faible rendement : 1 %. Mais comme elle ne fait qu’un nanomètre d’épaisseur, elle engendre en fait 30 fois plus de puissance par unité de volume que les plus fines cellules connues, d’un micron d’épaisseur, dont le rendement approche 30 %…
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte