Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

TechnipFMC relève ses objectifs en étoffant son carnet de commandes

, , ,

Publié le , mis à jour le 26/04/2019 À 07H35

Le 25 avril, TechnipFMC a révélé des résultats en baisse pour le premier trimestre 2019. Le groupe parapétrolier a malgré tout revu à la hausse ses prévisions pour le segment Onshore/Offshore. Il peut notamment compter sur un carnet de commandes en forte hausse.

TechnipFMC relève ses objectifs en étoffant son carnet de commandes
Le 25 avril, TechnipFMC a révélé des résultats en baisse pour le premier trimestre 2019. REUTERS / Charles Platiau
© CHARLES PLATIAU

TechnipFMC a publié jeudi 25 avril des résultats en repli et inférieurs aux attentes pour le premier trimestre. Le groupe parapétrolier a tout de même engrangé pour 6,2 milliards de dollars (5,6 milliards d'euros) de commandes, ce qui ne s'était plus vu depuis le quatrième trimestre 2014.

Le chiffre d'affaires de l'entreprise a reculé de 6,8% sur un an pour s'établir à 2,913 milliards de dollars, et le bénéfice net a fondu de 78% à 20,9 milliards de dollars, soit 5 cents par action après dilution.

"La reprise que nous attendions en Amérique du Nord n’est plus à l’ordre du jour"

Le groupe, issu de la fusion du français Technip et de l'américain FMC Technologies en 2016, a revu à la hausse ses prévisions de chiffre d'affaires et de marge d'Ebitda pour son segment Onshore/Offshore mais celles pour le segment Surface Technologies ont été abaissées en raison de l’activité plus faible que prévu en Amérique du Nord.

"L’activité plus faible que prévu en Amérique du Nord a fortement pénalisé les résultats du trimestre et nous a conduits à modifier nos perspectives. La reprise que nous attendions en Amérique du Nord n’est plus à l’ordre du jour", a déclaré le directeur général Doug Pferdehirt dans le communiqué de résultats.

Les commandes progressent de 27% sur un an

Le résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) a reculé de 23,5% à 295,8 millions de dollars, donnant une marge d'Ebitda de 10,2%.

Le carnet de commande a augmenté de 77,4% en séquentiel pour totaliser 17,8 milliards de dollars, une hausse de 27% par rapport au premier trimestre 2018.

"Notre société a renoué avec la croissance et nous sommes bien placés pour tirer parti de la reprise en cours sur plusieurs de nos principaux marchés clés. La solidité de notre bilan nous garantit de disposer de capitaux suffisants pour accompagner notre croissance, tout en respectant notre engagement de reverser l’excédent de capital à nos actionnaires", a ajouté Doug Pferdehirt.

Avec Reuters (Service Entreprises)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle