Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

TechnipFMC décroche le contrat du projet gazier Coral South FLNG au large du Mozambique

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

En consortium avec JGC Corporation et Samsung Heavy Industries, TechnipFMC a décroché le contrat d’ingénierie, de fourniture des équipements et de construction d’une unité flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) au large du Mozambique.

TechnipFMC décroche le contrat du projet gazier Coral South FLNG au large du Mozambique © D.R. - Technip

Le consortium TJS, composé de JGC Corporation, Samsung Heavy Industries et TechnipFMC, annonce avoir décroché le contrat pour l'ingénierie, la fourniture des équipements, la construction, l'installation, la mise en service et le démarrage de l’unité flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) Coral South, au large du Mozambique. Ce contrat couvre également l’ensemble des risers et flowlines sous-marins, ainsi que l'installation des ombilicaux et des équipements sous-marins, indique le communiqué du groupe. Ce FLNG, ancré par une profondeur d'eau de 2000 mètres, sera conçu pour produire près de 3,4 millions de tonnes par an (Mtpa) de gaz naturel liquéfié. Il sera exploité par l’italien ENI, via sa filiale au Mozambique, avec des partenaires locaux.

Un projet de 8 milliards de dollars pour ENI

Le méga projet gazier de Maputo d’ENI représente un investissement de 8 milliards de dollars. Il sera le premier à exploiter les immenses réserves de gaz, estimées à 5 000 milliards de mètres cubes, découvertes au nord du Mozambique.

TechnipFMC est né officiellement en novembre 2016 de la fusion entre égaux du français Technip et l’américain FMC.  Ce contrat majeur tendrait à prouver que le mariage est fructueux et que les synergies annoncées fonctionnent. Depuis le début de 2017, c’est le cinquième contrat annoncé. Technip FMC a notamment décroché un contrat auprès d’une filiale d’ExxonMobil pour le projet Liza en eaux profondes et un contrat auprès d’ENI Ghana pour la partie onshore du programme de Sankofa au large de ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle