Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Technicoflor va investir 10 millions d'euros pour doubler sa production

, ,

Publié le

Spécialisé dans les compositions aromatiques, le groupe familial Technicoflor débutera fin 2017 la construction de deux bâtiments industriels sur son site provençal actuel pour un investissement de près de 10 millions d'euros.

Technicoflor va investir 10 millions d'euros pour doubler sa production © Technicoflor

C'est un bond en avant conséquent auquel se prépare Technicoflor à Allauch (Bouches-du-Rhône), en périphérie de Marseille, où elle a implanté sur 2 000 m² ses activités de mise au point et fabrication de compositions parfumées, extraits végétaux, matières premières aromatiques et arômes alimentaires pour la parfumerie et la cosmétique (parfums, soins, produits d'hygiène et d'entretien, parfums d'ambiance...).

Afin de doubler sa capacité de production annuelle dès 2018, elle entamera fin 2017 la construction sur un terrain de deux hectares d'un nouveau site de 3 000 à 3 500 m². L'investissement, estimé à près de 10 millions d'euros, porte sur la réalisation de deux bâtiments, l'un pour les parfums, l'autre pour les matières premières, l'acquisition de plusieurs automates pour être entièrement robotisé, 24h sur 24, et une optimisation de la logistique avec un nouveau quai de déchargement. L'ensemble sera en haute qualité environnementale.

Pour le fondateur (en 1982) et président du groupe, François-Patrick Sabater, le projet permettra à l'entreprise d'assurer durablement sa croissance en accélérant les délais de livraison des produits à ses clients. Technicoflor réalise un chiffre d'affaires consolidé proche de 50 millions d'euros dont 70 % à l'international grâce à une distribution assurée dans une soixantaine de pays et une présence de centres de création et/ou bureaux à Miami, Dubaï, Singapour, Jakarta, Bangkok et Shangaï. Elle emploie 200 salariés dont 70 à Allauch. Huit parfumeurs s'emploient à créer des compositions sur-mesure pour les clients. La PME revendique une parfumothèque de 50 000 références imaginées à partir d'un millier de matières premières.

Jean-Christophe Barla

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus