TCI soutenu par des fonds dans sa fronde contre Safran-Zodiac

Le fonds TCI qui est au capital de Safran milite pour des rachats d'actions. Il critique l'intérêt stratégique du rachat de Zodiac.

Partager

TCI soutenu par des fonds dans sa fronde contre Safran-Zodiac

Le fonds TCI a déclaré jeudi 17 février à Reuters avoir reçu le soutien de plusieurs fonds américains et européens de Safran dans son opposition au projet de rachat de Zodiac Aerospace par le motoriste français. Ces soutiens représentent environ 10% du capital de Safran, selon Jonathan Amouyal, associé chez TCI, qui s'est toutefois refusé à donner leurs noms.

"Nous avons reçu le soutien de plusieurs fonds américains et européens. Mais nous ne cherchons pas à former un concert", explique Jonathan Amouyal, joint par téléphone. "Nous sommes en contact avec beaucoup d'actionnaires. Il n'y a pas grand monde qui soit en désaccord avec nous."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans un courrier adressé mardi à Safran, le fonds TCI a ouvertement critiqué le projet de rachat de Zodiac Aerospace par Safran, jugeant notamment le prix proposé trop élevé. Safran propose de racheter Zodiac au prix de 29,50 euros par action. Mais TCI estime que la juste valeur de Zodiac se situe autour de 20 euros par action.

Jeudi, dans une note de recherche, Bernstein a d'ailleurs abaissé sa recommandation sur le titre Safran en jugeant que le projet d'acquisition de Zodiac était cher payé et comportait des risques d'exécution. "Le prix est trop élevé. Le business (de Zodiac, NDLR) est mauvais. Le management (de Safran, NDLR) n'a fait aucune 'due diligence'", insiste Jonathan Amouyal. "Comment cette transaction est-elle arrivée sur la table ?"

Le fonds veut aussi que les actionnaires de Safran puissent s'exprimer sur le mariage des deux groupes français avant le lancement de l'OPA. "Il faut respecter le droit des minoritaires, il faut laisser les actionnaires s'exprimer", souligne l'associé de TCI, qui indique avoir également demandé une réunion avec l'Autorité des marchés financiers.

Le fonds activiste reproche aussi à Safran d'avoir structuré son offre afin de préserver les avantages fiscaux des familles actionnaires de Zodiac.

par Matthieu Protard pour Reuters, édité par Dominique Rodriguez

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS