Taxe sur le pétrole, tramway à New York...Les américains sont-ils convertis au transport propre ?

Deux annonces coup sur coup traduisent un changement d’état d’esprit des Américains à propos des transports. Une taxe de 10 dollars par baril de pétrole proposée par le président américain pour financer des transports propres et un projet de tramway lancé par le Maire de New-York.

Partager


Crédits Friends of the Brooklyn Queens Connector

Le Président Barack Obama a lancé une bombe dans le monde pétrolier américain. Il veut instaurer une taxe de 10 dollars par baril de pétrole pour financer des transports propres et encourager les technologies vertes. Il souhaite même l’inscrire dans le budget 2017 qui sera présenté la semaine prochaine au Congrès par le gouvernement américain. Ce plan consacrerait 20 milliards de dollars pour les transports en commun et la grande vitesse ferroviaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Autant dire que cette mesure n’a aucune chance d’être votée, le Congrès comme le Sénat étant à majorité républicaine. Le parti conservateur est totalement opposé à toute politique environnementale qui pourrait nuire aux intérêts des pétroliers. Il semble également ignorer l’influence des énergies fossiles sur le réchauffement climatique. Le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan estime même que "le Président ferait mieux de faire des propositions pour encourager la croissance plutôt que de la sacrifier pour faire plaisir aux militants du climat".

Le retour du tram à New-York

De son côté, Barack Obama encourage depuis des années la mise en place d’une politique pour favoriser le développement durable et des transports propres. Il fustige la position de ses adversaires politiques qui semblent nier les rapports scientifiques sur le climat. A moins d’un changement de majorité dans les deux assemblées à l’occasion des prochaines élections en novembre prochain, cette proposition est à mettre aux oubliettes.

Le tram disparu depuis plus d’un siècle à New-York va faire son retour. Son maire, Bill de Blasio, n’a pas attendu les prochains débats. Il vient d’annoncer un projet de tramway, dont les travaux pourraient débuter d’ici à trois ans pour une mise en service en 2024. Un budget de 2,5 milliards de dollars est prévu pour cette ligne qui relierait sur 16 miles (25,75 km) Brooklyn au Queens. Il devrait être connecté à 17 lignes de métro et 37 lignes de bus. En espérant que ce tramway ne subisse pas le même sort que les lignes de train à grande vitesse promises depuis de nombreuses années.

Olivier Cognasse

Olivier Cognasse Grand reporter Environnement – Utilities – Mobilités – Industries ferroviaire et navale
Olivier Cognasse

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS