Taxe-moi si tu peux : taxe locale sur les enseignes et les publicités extérieures

Jean-Marc Ayrault a annoncé vouloir remettre à plat la fiscalité française. Pour y voir plus clair, L'Usine Nouvelle vous propose chaque jour un éclairage sur l'une des taxes inconnues qui peuvent peser sur les sociétés. Aujourd'hui, la taxe locale sur les enseignes et les publicités extérieures

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Taxe-moi si tu peux : taxe locale sur les enseignes et les publicités extérieures

Les affiches et enseignes lumineuses qui jalonnent les routes de France rapportent gros aux finances locales. Les quelque 36 000 communes françaises disposent en effet de la faculté de taxer tous les dispositifs publicitaires selon leur surface et selon le nombre d’habitants de la commune. Le mètre carré de pub peut ainsi coûter d’une quinzaine d’euros dans les petites communes jusqu’à plus de 180 euros dans les grandes villes.

Cette taxe s’applique à toutes les publicités visibles depuis la voie publique. A quelques exceptions près, comme les publicités non commerciales. Des maires zélés avaient eu l’idée de taxer les croix vertes des pharmacies… Depuis 2008, la taxe locale sur les enseignes et les publicités extérieures (TLPE) remplace trois anciens impôts locaux : la taxe sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses, la taxe sur les emplacements publicitaires et la taxe sur les véhicules publicitaires.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Arnaud Dumas

0 Commentaire

Taxe-moi si tu peux : taxe locale sur les enseignes et les publicités extérieures

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS