Taxe Google : « C'est tout l'internet qui est stigmatisé »

Avec pour principale cible Google, le Sénat vient d'adopter un amendement visant à taxer à hauteur de 1% tous les achats de publicités en ligne. Mais ce sont les petits acteurs qui risquent d'être les plus pénalisés, prévient Marie Delamarche, directrice déléguée du SRI (Syndicat des régies internet).

Partager

Taxe Google : « C'est tout l'internet qui est stigmatisé »

Les grandes régies publicitaires ont une fâcheuse tendance à se réfugier dans des pays à faible fiscalité ? Eh bien taxons les annonceurs ! Le Sénat a adopté hier soir un amendement au projet de loi de finances visant à taxer à hauteur de 1% les achats de services de publicité en ligne, quels qu'ils soient. Dans cet amendement, proposé par le sénateur UMP Philippe Marini, rapporteur général de la commission des Finances, il est précisé que « la taxation des annonceurs est la seule solution, compte tenu de la localisation hors de France des principaux vendeurs d’espace publicitaire en ligne, tels que Google ».

Un risque de fragilisation de l'écosystème hexagonal
Problème : « Derrière cette nouvelle taxe, dont il est intéressant de noter qu'elle a immédiatement été rebaptisée taxe Google, c'est tout l'internet qui est stigmatisé et tout un écosystème qui risque d'être fragilisé », martèle Marie Delamarche, directrice déléguée du SRI (Syndicat des régies internet), qui s'étonne que le sénateur n'ait pas pris la peine de consulter les associations professionnelles françaises les plus représentatives avant de se prononcer sur ce sujet. Il s'agit, d'après elle, d'appliquer une « taxe non différenciée à tous les segments de la publicité sur internet, sans prendre en compte le niveau de rentabilité de ces services, très variable suivant qu'il s'agit de liens contextuels ou sponsorisés ou, par exemple, d'affichage publicitaire sur les sites de presse... »
Les sociétés françaises pénalisées
Un autre effet pervers devrait être de faire porter exclusivement le nouvel effort fiscal « sur les plus petits acteurs installés en France, sans toucher aux groupes internationaux qui réalisent la majorité de leurs recettes à l'étranger », signale-t-elle.
Enfin, il est difficile d'imaginer moment plus inopportun pour l'application de cette nouvelle taxe : « Les entreprises qui achètent de la publicité vont devoir s'acquitter d'une nouvelle taxe alors même qu'elles sont déjà contraintes d'accroître leurs achats de liens sponsorisés Google Adwords pour protéger les noms de marque qui leur appartiennent », fait-elle remarquer (en vertu de la nouvelle « politique de liens commerciaux » appliquée par Google et vivement contestée).
Reste maintenant à voir si l'amendement Marini sera adopté lors de sa consultation en Commission mixte paritaire début décembre.
Christophe Dutheil
Christophe Dutheil

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS