Tata voit Jaguar Land Rover redevenir rentable cette année

(Reuters) - L'indien Tata Motors, dont le bénéfice net a beaucoup moins chuté que prévu sur la période janvier-mars, s'attend à ce que sa filiale haut de gamme Jaguar Land Rover (JLR) renoue avec la rentabilité sur l'exercice en cours, commencé en avril, à la faveur de réductions de coûts et d'un redressement de la demande en Chine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tata voit Jaguar Land Rover redevenir rentable cette année
L'indien Tata Motors, dont le bénéfice net a beaucoup moins chuté que prévu sur la période janvier-mars, s'attend à ce que sa filiale haut de gamme Jaguar Land Rover (JLR) renoue avec la rentabilité sur l'exercice en cours, commencé en avril, à la faveur de réductions de coûts et d'un redressement de la demande en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Danish Siddiqui

"Les indicateurs (en Chine) ont commencé à se stabiliser, la rentabilité a accéléré de manière spectaculaire et dans le même temps, nos stocks auprès des concessionnaires ont baissé de manière significative", a dit le directeur financier P.B. Balaji, en répétant que Tata ne projetait pas de vendre JLR. "Nous devrions commencer à voir la Chine renouer avec la croissance d'ici un trimestre."

Tata, qui a subi au trimestre précédent la plus grande perte trimestrielle jamais enregistrée par une entreprise indienne, a dégagé sur la période janvier-mars un bénéfice net de 11,17 milliards de roupies (143,7 millions d'euros), contre 21,25 milliards un an plus tôt et 3,38 milliards attendus par les analystes.

(Service Entreprises)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS