Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Tata Steel parachève des rails haut de gamme à Hayange

, , , ,

Publié le

Tata Steel a inauguré le 23 octobre à Hayange (Moselle) la ligne de traitement thermique de rails de grande longueur qui lui permettra d’élargir ses débouchés. Le groupe a investi 50 millions d’euros en trois ans sur son site mosellan.

Tata Steel parachève des rails haut de gamme à Hayange
Nouvelle ligne de traitement thermique et de parachèvement pour rails de grande longueur sur le site Tata Steel à Hayange (Moselle).
© Pascale Braun

La direction de Tata Steel a offert le 23 octobre à ses quelque 200 invités un étonnant feu d’artifice en plein jour pour célébrer l’inauguration de la nouvelle ligne de traitement thermique et de parachèvement pour rails de grande longueur à Hayange (Moselle). L’investissement de 12 millions d’euros succède à celui de 35 millions d’euros que la division ferroviaire du groupe avait réalisé en 2011. Il avait permis de doter son unique usine française d’une unité de production de rails de 108 mètres de long.

Ce nouvel équipement permet à Tata Steel Hayange de doubler sa capacité de produits traités. Elle passe de 60 à 120 000 tonnes par an et propose à ses clients français et internationaux des rails à haute valeur ajoutée. "Le deux tiers de la production de Hayange partent à l’export. Ces rails ont déjà fait leurs preuves en Russie et aux Etats-Unis. Sur ces réseaux présentant des conditions extrêmes, ils se situent parmi les produits les plus performants du monde", souligne Gérard Glas, président de Tata Steel France.

Une résistance jusqu'à trois fois supérieure à celle d'un rail classique

Le procédé breveté mis au point par les équipes de recherche-développement de Hayange consiste à faire circuler les rails dans un four à induction porté à 950 degrés, puis à le refroidir rapidement à l'aide d'air comprimé. L'acier ainsi traité présente une résistance jusqu'à trois fois supérieure à celle d'un rail classique.

Cette nouvelle qualité permet à Tata Steel de se positionner sur de nouveaux marchés tels que l’Allemagne, où ont été expédiés début octobre les premiers rails traités thermiquement, ou l’Inde, pays où le groupe vient d’obtenir deux nouveaux contrats. La production de rails traités s’ajoute à celle des rails classiques, dont les débouchés se répartissent à parts égales entre le marché français, l’Europe et le grand export. L’usine de Hayange a produit cette année 300 000 tonnes de rails, dont 90 000 tonnes de rails traités, et prévoit pour 2014 un volume de 330 000 tonnes dont 120 000 de produits traités.

Les effectifs de l’usine progressent également, avec une cinquantaine de recrutements qui portent à 450 le nombre de salariés du site lorrain.

Pascale Braun

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle