Tata estime avoir gâché le succès initial de la Nano

NEW DELHI (Reuters) - La Nano n'est pas un fiasco, a déclaré jeudi son créateur Ratan Tata, tout en reconnaissant que Tata Motors n'était pas parvenu à capitaliser sur l'engouement initial généré par le lancement de la voiture la moins chère du monde.

Partager

Quatre ans après la présentation de la Nano, les ventes se sont avérées très inférieures aux attentes du fait d'une série de contretemps.

"Nous ne nous sommes pas vraiment pris en main lorsque les 100.000 (premières Nano) ont été écoulées", a déclaré Ratan Tata à la presse, faisant allusion aux premiers modèles, vendus suivant un système de loterie face à l'afflux de demandes.

"Je ne pense pas que nous étions suffisamment prêts, avec une campagne de publicité et un réseau de concessionnaires", a-t-il dit lors d'un petit-déjeuner de presse organisé au premier jour du salon de l'automobile India Auto Expo.

Une hausse du prix de la voiture à 140.000 roupies (environ 2.000 euros), contre 100.000 roupies envisagés au début, des retards dans la production, des interrogations sur la fiabilité du véhicule après deux rappels, et l'image d'une voiture "de mauvaise qualité" ont dissuadé nombre d'acheteurs potentiels.

"Nous ne l'avons jamais vendue comme la voiture des plus pauvres. Nous l'avons vendue comme une voiture familiale bon marché et résistante par tous les temps. Point à la ligne", a déclaré celui qui s'apprête à céder en décembre prochain les rênes du conglomérat indien.

Mais si la Nano n'a pas été à la hauteur des attentes, le rachat de Jaguar Land Rover par le conglomérat indien pour 2,3 milliards de dollars en 2008 a lui porté tous ses fruits. CLSA a récemment relevé sa recommandation sur Tata Motors à "surperformance" du fait de ses deux marques de luxe britanniques.

"Au final, je ne considère pas (la Nano) comme un fiasco. Je considère que nous avons gâché un succès initial", a dit Ratan Tata, 74 ans.

Lors du salon de New Delhi, le constructeur doit lancer une Nano roulant au gaz naturel comprimé, a déclaré un responsable de la marque, mais il faudra encore un an avant qu'une version diesel soit disponible. Selon certains analyste, c'est cette version-là qui sera la clé du succès du véhicule en Inde où le prix de l'essence est 56% plus élevé que celui du gasoil, la taxation des deux carburants étant différente.

"Je crois que nous assisterons à la résurrection de ce produit à l'avenir", a assuré Ratan Tata.

Tony Munroe, Jean Décotte pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS